samedi 14 mai 2016

Les ummites et la prière

Je vais aujourd'hui me livrer à un exercice périlleux : expliquer pourquoi je pense que des tweets de 2015 ont une faible probabilité d'être de la même source hypothétiquement extraterrestre « ummite » que des lettres ou des coups de fil plus anciens.


J'ai déjà développé ce point de vue dans de multiples billets mais on m'a demandé des précisions sur un point de détail : l'emploi de prières, conseillé par les tweets, pour éviter une crise économique grave…

Illustration originale réalisée à partir d'un clipart du site : https://openclipart.org/

1) Pour que mon lecteur comprenne mieux, il convient de rappeler le rituel de prières décrit par les tweeteurs soi-disant originaires d'UMMO pour nous éviter un éventuel effondrement économique vers 2019.


Pour résumer :
La prière se fait à 7. Elle est répétée quotidiennement pendant 7 jours.
Les participants se recueillent pendant 7 minutes, adressent ensemble un souhait précis verbal à un proche défunt et font à nouveau silence pendant 7 minutes.
L'idée n'est pas de dialoguer réellement avec un parent décédé, je le précise, mais de créer un contexte motivant à la prière.

Tout cela ne durant pas plus d'une vingtaine de minutes (21 ?).

W1 TWEET 143-1  (5 juin 2015)
"Les prières sont plus efficaces quand elles sont conduites par de nombreux petits groupes se concentrant en parallèle sur des buts précis.
Avant de finalement fermer ce canal, nous allons accéder à votre requête et vous donner un moyen d'obtenir l'aide de BOUAWA BIAEII, pas pour conjurer les inévitables date limites qui approchent, mais pour en minimiser les conséquences en vous procurant l'inspiration et la synergie dont vous avez besoin pour aller de l'avant malgré l'adversité.
Il y a de nombreux moyens d'obtenir cette connexion privilégiée avec BB. Nous vous en offrons une.
Formez des groupes d'au moins sept personnes, mais pas plus que le triple de ce nombre.
Formez ces groupes par affinité ou langue commune.
Décidez de ce que vous voulez demander, au niveau du groupe.
Écrivez-le dans un texte simple et de longueur modérée, avec des phrases courtes.
Mémorisez ce texte, avec une compréhension complète de chaque demande.
Chaque jour pendant une semaine, chaque membre du groupe doit PRIER ce texte au même moment (IMPORTANT).
Il n'est pas nécessaire de le faire en se regroupant physiquement, mais vous devrez coordonner l'ensemble du groupe pour être sûrs que chaque membre est disponible pour se joindre à la prière au même moment.
COMMENT PRIER EFFICACEMENT
Choisissez une personne décédée pour laquelle vous aviez une intense tendresse (mère, père, grand-parent, ami sincère...). Vous pouvez choisir une personne différente chaque jour. Certains de vos frères choisissent systématiquement l'image archétype du Christ (Jésus) avec lequel ils n'ont jamais eu d'interaction durant leur vie. Ceci n'est PAS efficace, à moins de Lui porter une réelle et intense dévotion.
Vous devez observer le silence durant 6 à 7 minutes pour vous recueillir avant de demander, en vous concentrant profondément sur cette personne, l'imaginant en train de vous regarder et prête à vous écouter.
Récitez le texte mentalement, en prononçant les mots lentement et clairement. Essayez de prononcer vos phrases avec une voix mentale forte, comme si vous communiquiez par télépathie avec cette personne décédée (ceci est une image, nous espérons que vous comprendrez ce que cela signifie).
Vous devez avoir une réelle conviction dans l'importance de votre requête, de sorte qu'elle soit telle que vous l'avez exprimée. Vous devez adopter la posture humble et modeste du suppliant qui demande une grande faveur à la seule personne qui soit capable de vous l'accorder.
Vous devez enfin observer le silence durant 6 à 7 minutes, en vous recueillant après la prière en remerciant et en prenant congé de la personne décédée.
Vous devez répéter cette prière tous les jours pendant 7 jours consécutifs (pas plus, pas moins). Cela ne devrait pas durer plus de vingt minutes par jour."


W2 OAY1 (2 mai 2015)
Q : Un salut amical. Comment nommez-vous les "psychovirus" dans votre langue ? Comment les détecter et s'en prémunir ?
R de OYAGAA AYOO YISSAA ‏ :

EDDIAYAYOEE BIEE. Méditation rétrospective quotidienne afin de détecter nos comportements auto-induits et d'analyser leurs causes.
 
W2 OAY27 (3 juin 2015)
Q : Plus de 6 ? Les grandes manifestations/prières "papales" (des millions de fidèles unis) n'auraient-elles pas eu d'effet ?
R de OYAGAA AYOO YISSAA :

Oui. L'effet de seuil potentialise l'intention, et pas/peu le nombre. http://www.osservatoreromano.va/fr/news/priez-pour-moi-fra "Priez par moi" (à travers moi).

W2 OAY33 (18 juin2015)
Q : Même si, on peut comprendre la nécessité d'un nombre minimum (7) de personnes pour obtenir l'effet de seuil (la connexion privilégiée), on peut également comprendre la nécessité d'un nombre minimum de sessions (7 aussi), pourquoi le nombre de sessions doit-il être strictement limité à sept?
R : Si BB ne traite pas la demande après sept fois, il ne le fera pas, même si la prière continue.

Q : Quand nous nous dirigeons vers un être décédé avec qui nous avons eu des relations spéciales de tendresse, pouvons-nous utiliser des photographies dans le but de parvenir à un plus grand lien émotionnel?
R : Oui. Une image est un excellent véhicule pour renforcer le lien affectif par l'afflux de souvenirs.


2) Que nous dit la source des premiers documents ummites à propos de la prière ?


Clairement, la prière est toujours associée dans les premiers textes à la méditation.
Elle n'est pas destinée à exprimer une requête, une demande mais c'est un acte introspectif individuel où il s'agit :
- de réfléchir sur soi et sur les liens que l'on peut entretenir avec l'univers qui nous entoure,
- de favoriser les processus intellectuels,
- de s'émerveiller et de remercier le créateur (les Ummites sont croyants) de la perfection de cet ensemble.
Elle dure assez longtemps : 24 UIW, les ummites comptant en base 12, c'est à dire largement plus qu'une heure.
Elle est quotidienne et des périodes méditatives particulières sont prévues lors des moments importants de la vie.



D41-2 1966
"Une fois le GEE (MARI) et la YIE (FEMME) assis, une fois l'IAXAABI allumée avec une faible lumière Cyan, se déroulent les 24 UIW (1 UIW = 3,1 minutes) que les OMGEEYIE consacrent à la méditation et à la prière qui précède le sommeil."

D41-7 1966
"Rejetez donc l'idée que nous sommes (comme vous) esclaves de la technique. Pour nous, tous ces équipements que nous utilisons sur le UMMO sont simplement des MOYENS AUXILIAIRES qui nous aident dans notre progrès intellectuel et moral et qui nous permettent de nous forger une idée chaque fois mieux ajustée du WAAM (UNIVERS). Et ainsi, comme une personne sensible et intelligente de la Terre, au fur et à mesure qu'elle se plonge dans l'étude et la méditation, voit s'ouvrir devant elle des perspectives les plus larges de la vérité, et ressent une jouissance ineffable quant elle découvre de nouvelles facettes de son monde, nous aussi nous nous sentons plus libre par la connaissance à chaque fois plus profonde des lois qui dirigent l'espace n-dimensionnel, quand nous observons la grandeur qui se cache derrière les facteurs de l'homme et quand nous découvrons de nouveaux mondes habités."

D41-9 (1966)
"Vers 575 UIW, tous les habitants du XAABIUANNA (MAISON) se retirent pour commencer leur repos. Dans un rapport antérieur nous vous avons indiqué comment nous consacrons quotidiennement une fraction du temps au sublime objectif de la méditation et de la prière. Cet intervalle est rarement inférieur à vingt UIW. "

D47-2 1966
"Ceux qui n'ont pas assez de patience pour l'étude, la méditation et l'analyse, peuvent se considérer comme TOTALEMENT CONDAMNÉS.
[…]
Nous continuerons notre cycle à partir des premiers jours de septembre. Bons amis de la terre, nous vous recommandons paix et tranquillité, étude et méditation."


D102 1972 

"Les deux doivent alors attendre le premier cycle d'ovulation de la jeune fille, dont la date est connue avec suffisamment d'avance et avec une marge d'erreur réduite. Jusqu'à ce moment-là ils ne peuvent communiquer par moyen phonique (naturel ou artificiel) ni par moyen télépathique. Ils sont entrés dans une phase que vous pourriez dénommer du terme de méditation pré-conjugale."
 
H2 Conversation téléphonique avec Luis Jiménez Marhuenda  22/03/1987, de 12h45 à 14h45
"Autres question formulées et non transcrites : A quoi sert la prière ?
-> La prière sert quand c’est un acte de dévouement et d’amour. Non comme une DEMANDE. Il est absurde de demander à Dieu, qui sait ce qui nous convient. C’est quasi un blasphème de penser que Dieu peut modifier ses desseins, qu’il ne va pas nous concéder l’adéquat. Il ne nous paraît pas ainsi mais ils sait nos desseins et il va plus loin que ce que nous demandons pour le moment immédiat. La prière est bonne comme méditation, comme acte d’amour, elle sert toujours de vibration harmonieuse de générosité."


D731 20/03/87
"Nous savons qu'à notre mort surviendra une fusion, une intégration, une liaison étroite de la psyché, de notre "esprit " (ni matériel ni immatériel mais matrice de toute l'information de notre vie) avec le psychisme collectif "universel".
Nous pourrons nous connecter plus intensément avec les êtres chers, communiquer avec les esprits des autres frères décédés, participer à la connaissance planétaire de toute la biosphère, non seulement des OEMII qui viennent de mourir, mais encore avec tous les humains depuis que naquit la vie sur OYAAUMMO (et, bien sûr, pour vous, depuis les Homo habilis jusqu'au dernier de vos frères).
[…]
Ceci signifie que l'OEMMII décédé, par l'intermédiaire de sa Psyché peut d'une certaine façon influencer ses êtres les plus chers grâce aux inconscients et, à un certain degré aussi les choses qui les entourent, dans la mesure où la biosphère modifie le milieu physique ambiant par l'intermédiaire des êtres vivants.
[…]
Le Psychisme d'un être frère décédé peut, et de fait le fait parfois, nous assister, nous protéger et parfois en interagissant de façon TRÈS ACTIVE, mais la plupart du temps, en modulant doucement notre inconscient à travers l'information que nous recevons du BB"


D1751 14/01/1991
"Nous vous souhaitons grande paix et sérénité et, avec notre main tendue vers votre poitrine, nous n'oublions pas vos frères défunts, et nous les respectons profondément. Nous savons qu'à travers l'esprit collectif (BUAUUE BIAEII) ils ont connaissance de notre lettre."

H1 Conversation téléphonique 10/03/1987, 14h45
"Qu'y a-t-il après la mort ? Y a-t-il un ciel ou un enfer comme dit la religion ?
->Il me dit que c'était pareil mais pas comme nous l'imaginions. A la question sur les contacts avec les morts, il me dit qu'ils n'existaient pas. A la question sur le spiritisme, il me  dit que c'était une imposture, qu'après la vie on ne pouvait prendre aucun contact."


H9 Conversation téléphonique du 10/04/87
"Si vous ne pouvez communiquer avec les morts, comment avez-vous appris tout ce que vous nous dites dans les rapports récents à Juan Dominguez et Rafael Farriols ?
->  (JB. Il me fait un laïus assez embrouillé mais, en résumé, il s’agit de chercher ce qui se passe dans les chaînes d’atomes de Kr de milliers de personnes et les interférences que provoque en elles le WAAm de C = infini). Analyser les résonances mutuelles qui s’établissent. C’est quelque chose comme lorsque vous pouvez connaître la composition du Soleil par analyse spectrale et que vous pouvez obtenir des données de la structure interne des autres étoiles et astres chauds,… ainsi comme de la vitesse et la distance.)"


H17 Conversation téléphonique 22/01/88
"Notre frère Dionisio Garrido insiste pour savoir si la communication avec les morts existe. Il la croit certaine comme beaucoup de personnes sur Terre.
-> Nous sommes en contact avec le B.B. par le biais de notre subconscient. Dans ces conditions la communication est possible, mais dans la pratique il est difficile de le savoir (de le vérifier).
Les phénomènes médiumniques de communication ne sont pas toujours réels, mais ils peuvent l’être. Il s’ensuit qu’il est difficile de savoir si elle a passé par le canal télépathique et l’on peut se tromper."


NR18 20/12/2003 (Attention les NR pourraient être de la même source que les GR et les tweets).
"Vous pouvez également remarquer, au centre de ce lac, l'île WOABAAAE où l'on peut admirer un grand bâtiment en forme d'œuf translucide de couleur feu, dédié à la méditation et au culte religieux."

Elle ne passe pas (ou tout du moins ce n'est pas mentionné…) par l'évocation de défunts.
De toute façon, il n'est pas possible de communiquer avec eux (tout du moins de son vivant) selon les premiers documents ummites. Mais toutefois, nos disparus peuvent nous influencer par le subconscient ou les rêves et intervenir dans une certaine mesure dans nos vies par l'intermédiaire de la conscience collective qu'est BB.

Conclusion :


Personnellement, les différences me sautent aux yeux.
Seul le tweet OAY1 me paraît conforme à ce qui est décrit dans les 1ères lettres.
D'autres persistent à penser que les tweets apportent des informations nouvelles non contradictoires avec le précédent corpus.
Et vous ? Quel est votre avis ?

10 commentaires:

  1. Merci pour cette « revue de la littérature » made in U concernant la prière et la méditation !

    La description qu’ils font de la fonction de cet outil-prière est intéressante.

    Ils disent : « nous allons accéder à votre requête et vous donner un moyen d'obtenir l'aide de BOUAWA BIAEII, pas pour conjurer les inévitables date limites qui approchent, mais pour en minimiser les conséquences en vous procurant l'inspiration et la synergie dont vous avez besoin pour aller de l'avant malgré l'adversité. »

    Il s’agit donc d’obtenir « l’aide » de BB. Mais ils précisent que ce n’est « que » pour « minimiser les conséquences du bouleversement. Et comment ? « En procurant l’inspiration », c’est-à-dire en « stimulant » l’élan vital ; en « procurant la synergie », c’est-à-dire en procurant une action coordonnée et solidaire s’opposant au repli sur soi et à l’isolement.

    Plus encore, ils précisent : « dont vous avez[aurez] besoin pour aller de l’avant », ce qui sous-entend une résistance contre les tendance à l’inhibition, à l’asthénie, à l’inertie et aux pertes de capacité d’anticipation…

    En conclusion, les U ne donnent pas de solution miraculeuse pour « obtenir » réparation ou autres « réponses » aux supplications. Non, ce que les U proposent, c’est uniquement : un antidépresseur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore la chute de votre commentaire.
      Un antidépresseur dont nous pourrions avoir doublement besoin puisque nous avons grâce aux tweeteurs quelques années devant nous pour laisser s'installer l'insidieuse angoisse de la crise à venir...

      Quant à votre analyse du tweet W1-143-1, elle est pertinente et a échappé à bon nombre d'abonnés aux tweets, prêts à supplier BB d'influer sur les cours de la bourse.

      Supprimer
  2. Les prières au BB ont-elles influencer le BBrexit?
    Excellente idée d'ouvrir les commentaires, le colibri viendra butiner plus souvent :)

    RépondreSupprimer
  3. Nous voyons partout fleurir les groupes de prières et de méditation . Que ce soit sur Twetter, facebook etc, je ne vois rien de vraiment mauvais ou de mal en cela. Que cela vienne des Ummites, des Playadiens ou autres la prière et la méditation en soi sont très bonnes, quelque soit la cause, si nous devons méditer et prier pour que la situation planétaire s'améliore, que ce soit entre 7, 14, 20 etc,sera toujours une bonne chose à mon humble avis.On nous dit toujours que nous sommes capables de création mentale, d'imagination, de visualisation, ces prières et visualisations permettront d'imaginer et de visualiser un monde meilleur. Si rien ne se perds dans l'univers,s'adresser à une personne ayant quitté ce plan de vie ou défunte n'est pas du temps perdu, l'aide peut venir de partout.
    Je comprends que beaucoup de personnes peuvent remettre en question la manière de prier ou méditer prescrite par les Ummites, mais le faire de cette façon ou d'une autre ne comporte en soi rien de mal, alors, pourquoi ne pas tenter l'expérience ? Et si cela ne servira que comme antidépresseur, au moins nous aurons cela de plus et quelque angoisses en moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes d'accord sur le fait que prier ne présente rien de négatif en soi.
      Ce que je mets juste en avant, c'est le fait que le protocole décrit dans les tweets ne correspond pas du tout au style des auteurs des 1ères lettres, et que donc on peut supposer qu'il s'agit d'une autre source.

      Supprimer
  4. Je partage pleinement votre supposition Isabelle. A la demande de notre petit groupe de recherche sur twitter, j'avais demandé des éclaircissements sur le sujet méditation à AOIO 343, qui est à mon avis un vrai Oummain et qui m'accorde en tant que contacté la faveur d'échanges en MP :

    Nos questions :

    Des méditations simultanées de notre petit groupe d'OEMIIOYAGAA conscient des données énoncées aideraient-elles significativement OYAGAA à se libérer de ses entraves archaïques ? Un rythme particulier et des durées précises seraient préférables ? Quelles en seraient les mesures souhaitables ? Le nombre de sept frères et sœurs méditants ensembles serait-il effectivement un nombre minimum requis ?

    La réponse :

    "L'influence de la méditation sur le développement néguentropique de BUAWA BIAEI est de notre point de vue un fait prouvé scientifiquement, c'est pourquoi nous vous encourageons dans cette démarche constructive. Néanmoins, notre éthique ne nous autorise pas à vous conseiller d'éventuelles méthodes. Par ailleurs aucune étude n'a jamais été menée dans cette direction qui nécessiterait une transgression de nos UUAA, ce qui constituerait une infraction inadmissible que nos responsables sanctionneraient sévèrement.
    Nous partons du postulat de départ que la sincère et consciente volonté de contribuer à l'amélioration et à la stabilisation des couches énergétiques et informationnelles relatives aux contact exogène au cœur de votre BUAWA BIAEI constitue le moteur spirituel d'une telle démarche.
    Cette notion de volonté, de sincérité et de conscience est plus importante que le rythme, la durée ou le nombre de participants pour une méditation efficace, nous vous laissons donc le soin de vous organiser selon vos propres critères et pensons que votre liberté et votre autonomie spirituelle participent grandement à l'efficacité de votre action."

    Autre info de très probables vrais Oummains aussi, après acceptation de leur part notre groupe a créé ce site à leur intention :

    "Nous avons constaté que certains humains que nous ne connaissons pas en tant que collaborateurs se permettent d'interagir sur vos réseaux sociaux électroniques au nom de UMMO en encourageant des groupes de prière et en employant des méthodes que nous ne cautionnons absolument pas."

    https://eyaoloowa.wixsite.com/eyaoloowa

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Marc,

    Vous savez ce que j'en pense, puisque nous en avons déjà discuté en privé...
    Les comptes "oummains" que vous évoquez sont les clones des premiers comptes "ummites" apparus sur Twitter. Ceux intéressés par la chronologie de l'apparition de ces divers comptes pourront en avoir quelque idée en consultant ce billet :
    https://futurenfolie.blogspot.fr/2016/07/la-guerre-des-comptes-ummites.html

    Si je reconnais que EYAOLOOWA est plus proche que OYAGAA AYOO YISSAA de l'esprit ummite par certains aspects(comme dans le passage que vous évoquez ici, relatif à la prière), il n'a jamais montré la moindre compétence scientifique. Là, nos deux amis sont à égalité : niveau informatif technique nul.

    Je sais que certains pensent avoir affaire à des extraterrestres précautionneux en matière de divulgation de leurs savoirs. Personnellement, je ne vois dans ces comptes rien n'indiquant une quelconque origine ET.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Isabelle, je ne reconnais que EYA0LOOWA AOIO 343 comme étant très probablement un vrai compte Oummain, dans le fond et la forme l'expression de ce compte colle parfaitement aux Oummains rencontrés en 2004.

      Supprimer
    2. Eh bien Marc, vous savez ce qui vous reste à faire si vous souhaitez manger de la langouste ou me voir faire la plonge...
      Vous avez vos chances, EYA ne m'apprécie pas. Il pourrait vous aider à me mettre dans l'embarras. Mais évidemment, pour ce faire, il faudrait qu'il soit capable de prouver ses dires.

      Supprimer
    3. Il n'est pas impossible que des éléments nouveaux vous mettent en situation d'honorer notre contrat d'un bon repas et de vous voir effectuer la plonge :)
      Je pense que EYA est amplement capable de prouver ses dires mais que cela dépasserais le cadre de ses autorisations, il est peut-être possible que vous ayez un jour une preuve personnelle dont vous seriez la seule à pouvoir en attester de la véracité. Vous connaitriez alors ce sentiment de frustration d'être prise pour une pauvre malade souffrant d'une patho quelque chose sans même que vos invitations à vous soumettre à tous les psy possibles armés de tous les détecteurs de mensonge qu'ils voudraient soient prises au sérieux. Je salue toutefois votre ouverture d'esprit sympa en ce qui me concerne.
      En fait nos autorités ne souhaitent pas que la réalité ET soit connue du grand public. Un enquêteur du GEIPAN est venu trois fois à mon domicile, un scientifique branche math qui m'a dit à sa troisième venue, journée entière, que s'il doutait de mes propos il ne serait pas là et avoir procédé à une analyse mathématique de mon témoignage lui démontrant que je disais bien la vérité. Par précaution j'ai passé un IRM avant de commencer à témoigner pour être sûr de n'induire personne en erreur, malgré mon éthique de correspondant-journaliste qui me fait ne dépasser d'un mot les faits constatés, eh bien malgré tout cela mon témoignage est passé dans les 21 % d'inexpliqué du Geipan, une poubelle bien pratique pour occulter l'info au public.

      Supprimer



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis !

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite. LES LECTEURS ANONYMES DOIVENT OBLIGATOIREMENT INDIQUER LEUR PSEUDO.
En cas de soucis...