Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

dimanche 7 août 2011

Les Ummites et la vie sur Mars - Une preuve pour 2012 ?


Qui a lu le dossier ummite ne peut que se demander si des preuves de l'origine extraterrestre des lettres seront un jour mises en évidence. Un des points cités dans la lettre référencée D57-2 sur le site ummo-sciences concerne la présence de vie sur la planète Mars. Sommes-nous sur le point de vérifier cette assertion?

Voilà exactement ce qu'écrivent les Ummites en 1967:

"Ce premier examen réalisé à une hauteur de 290 KOAE . (Un KOAE équivaut à 8,7 kilomètres approximativement ) (soit: 2592,6 km), révéla l'absence d'une atmosphère suffisamment dense pour permettre le développement extérieur d'êtres pluricellulaires complexes. Les trous de multiples impacts de météorites et la structure cristalline du sol étudiée par nos instruments de sondage à distance, révélèrent l'absence d'une vie bactériologiquement active et productrice de la décomposition du sol, tout au moins dans les petites zones qui ont été explorées. Postérieurement nous avons découvert sur cette OYAA non seulement des formes protéiques et aminoacidées mais aussi des êtres unicellulaires et pluricellulaires végétaux simples. (Vous ne tarderez pas à les découvrir)."

Mars : Valles Marineris region. Source : NSSDC Gallery

A ce jour, en 2011, nous n'en sommes pas là. Nous n'avons toujours pas la preuve de présence d'éléments organiques sur Mars, encore moins d'un début de vie végétale.
Pourtant, nous progressons pas à pas. La présence de glace a été confirmée en mai 2008 par la sonde Phoenix. Et tout récemment, le 4 août 2011, la NASA, grâce à Orbiter, a annoncé la présence très probable d'eau liquide sur Mars: water flowing on Mars.
Si vous ne comprenez pas bien la langue de Shakespeare, cette vidéo vous résumera cette découverte :


Alors, aura-t-on bientôt une preuve de vie martienne ? Une autre expédition vers notre voisine pourrait nous apporter des éléments de réponse en août 2012. En effet, la sonde Curiosity de la Nasa va se poser dans le cratère Gale de Mars pour y détecter des traces de vie anciennes.

Ce sera peut-être l'occasion d'avoir des indices permettant de classer les textes ummites dans la catégorie canular ou dans celle "Mince, c'est peut-être vrai!"...

Mise à jour du 06 août 2012 :

Curiosity vient de toucher le sol martien, comme prévu, pour une mission de recherche qui devrait durer 2 ans.
Le site de la Nasa nous offre déjà les 1ères images de Mars (en oeil de poisson) prises par la sonde.
Encore un peu de patience donc...

Mise à jour du 28 septembre 2012 :

Curiosity vient d'apporter des éléments confortant l'existence d'un ancien écoulement d'eau sur Mars.
'Pour les chercheurs de la Nasa, il s'agit du lit d'un ancien cours d'eau dont la profondeur pouvait atteindre la cheville, voire le genou, d'un homme.'
Source :Le Point.fr Curiosity - Mars, et le ruisseau fut

Mise à jour du 20 novembre 2012 :

Le laboratoire chimique embarqué à bord de Curiosity aurait permis de faire une découverte qui devrait figurer dans nos livres d'histoire. Mais la NASA refuse d'en dire plus avant confirmation. On attend la suite avec impatience.
Source : Mars, une découverte qui pourrait rentrer dans les livres d'histoire

Mise à jour du 02 décembre 2012 :

Comme d'habitude, il s'avère que cette formidable découverte n'a en fait rien d'extraordinaire. La NASA a démenti l'annonce faite en novembre. On se demande même si quelque chose a été mis en évidence...
«À ce stade de la mission, les instruments du robot n'ont détecté aucune indication définitive de matière organique martienne», précise la Nasa.
Source : Mars, la NASA dément les rumeurs d'une découverte majeure

Mise à jour du 05 décembre 2012 :

On saurait enfin ce que Curiosity a découvert : des molécules organiques, des dérivés chlorés du méthane. Mais voilà, la NASA ne sait pas trop quelle conclusion en tirer.
Sont-elles issues d'une réaction chimique lors du chauffage des échantillons, d'une pollution par une météorite voire par Curiosity lui-même ou sont-elles un premier pas vers la découverte d'une trace de vie sur la planète rouge ? La NASA ne se prononce pas.
Source : Curiosity, des molécules organiques mais d'origine inconnue

Mise à jour du 20 janvier 2013

Curiosity a mis en évidence des veines claires dans les roches martiennes. Leur analyse chimique révèle des taux élevés de calcium, de sulfures et d'hydrogène. Ces veines sont donc faites de minéraux voisins du gypse. On sait que sur Terre, de telles veines se forment grâce à une circulation d'eau dans les fractures de la roche près de la surface. Par analogie, on peut en déduire que de l'eau a probablement circulé autrefois sur Mars.
Sources : NASA Mars Rover Preparing to Drill Into First Martian Rock
                Curiosity observe de nouvelles traces d’eau

Mise à jour du 13 mars 2013

Les résultats des derniers forages dans le lit de ce qui devait être un ancien cours d'eau ou un lac sont tombés et ont révélé des échantillons argileux d'une inhabituelle couleur grise. Le terrain, ce qui est étonnant sur Mars, n'est ni extrêmement oxydant, ni trop acide ou salé. Les échantillons montrent des degrés d'oxydation variables ce qui est propre à un milieu qui a pu être favorable à l'éclosion de la vie. L'eau qui coulait à cet endroit avait les caractéristiques d'une eau potable.
" "We have characterized a very ancient, but strangely new 'gray Mars' where conditions once were favorable for life," said John Grotzinger, Mars Science Laboratory project scientist at the California Institute of Technology in Pasadena."
Sources : NASA Rover Finds Conditions Once Suited for Ancient Life on Mars
                Le robot Curiosity confirme que Mars était bien propice à la vie               


Mise à jour du 14 novembre 2013

Pour mieux suivre l'évolution supposée de la planète Mars sur le long fleuve du temps, une reconstitution en images de synthèse se passe de mille mots...




Mise à jour du 15 décembre 2013

Les rapports d'analyse des roches sédimentaires de "Yellowknife Bay" sont tombés :
"Cet environnement de dépôt aurait pu subvenir à une éventuelle vie primitive présente à la surface en raison de conditions chimiques favorables telles qu'un pH neutre, une faible salinité et une oxydo-réduction variable du fer et du soufre. Les éléments clefs constituant les organismes vivants que sont le carbone, l'hydrogène, l'oxygène, le soufre, l'azote et le phosphore ont, de plus, été détectés dans ces sédiments par le rover."

Source : CNRS - Curiosity analyse les roches sédimentaires de Mars

Mise à jour du 17 décembre 2014

Des pics de méthane viennent d'être détectés sur Mars par le robot Curiosity. Le méthane ne prouve pas la présence de vie sur Mars car il peut être d'origine géologique, mais sa présence est un indice fort en faveur de cette hypothèse. En effet, sur Terre, il est produit à 95% par des micro-organismes.

Sources :
 - 20minutes.fr : Curiosity détecte de mystérieuses émanations de méthane sur Mars
 - NASA : NASA Rover finds active and ancient organic chemistry on Mars 

Mise à jour du 28 mars 2015 

C'est maintenant de l'azote, un élément indispensable à la vie (car entrant dans la composition de l'ADN ou de l'ARN), que Curiosity a mis en évidence sur Mars, en chauffant des échantillons de roches qui ont alors laissé s'échapper du monoxyde d'azote issu de nitrates.

Source :
- Futura-sciences : Curiosity découvre de l'azote sur Mars, un élément indispensable à la vie

Mise à jour du 12 avril 2015

L'eau liquide, coulait donc bien sur Mars il y a des milliers d'années mais l'eau y est toujours présente sous forme de glace cachée sous la surface.
Et en abondance, puisqu'elle permettrait, je cite, de "couvrir la surface entière de Mars avec 1,1 mètre de glace"...
Source :
- Futura-sciences : Mars, des milliers de glaciers découverts sur sa surface

Mise à jour du 28 septembre 2015

Nous nous rapprochons de plus en plus des annonces ummites. La NASA vient de confirmer que de l'eau coule de nos jours encore sur Mars, de la saumure certainement, mais de l'eau tout de même.
Sources :
- NASA : http://www.nasa.gov/press-release/nasa-confirms-evidence-that-liquid-water-flows-on-today-s-mars
- En français : journaldugeek : La NASA annonce que de l’eau coule encore sur Mars

Mise à jour du 23 décembre 2015

Le relief de Mars suggérant des écoulements liquides serait en fait imputable à la sublimation de glace de CO2.
Source :
- Futura-sciences : Sur Mars, les ravines n'auraient pas été creusées par l'eau

Mise à jour du 21 mai 2016

Certains n'hésitent plus désormais à imaginer que Mars possédait un immense océan et que la planète aurait été balayée à deux reprises par des tsunamis monstrueux liés à l'impact d'astéroïdes il y a 3,4  milliards d'années.
Sources :
- Scientific Reports : Tsunami waves extensively resurfaced the shorelines of an early Martian ocean
- En français : Sciences et Avenir : Alerte aux tsunamis...Sur Mars

Mise à jour du 07/07/17

Nouvelle découverte pouvant mettre à mal la possibilité de découvrir une vie sur Mars : les ions perchlorates présents sur le sol martien, en présence de substances oxydantes et de rayons UV, auraient une activité bactéricide...
Sources :
- Scientific Reports : Perchlorates on Mars enhance the bacteriocidal effects of UV light
- Le Monde : Le sol de Mars capable d’éliminer la moindre bactérie


Billet suivant
 

13 commentaires:

  1. Dépenser tant de sous pour aller voir des plantes, c'est incompréhensible mais ça va créer des marchés.

    Bisous!!!

    RépondreSupprimer
  2. Je t'inscris pour l'embarquement. De toute façon, les végétaux, c'est excellent pour la santé... ;)

    RépondreSupprimer
  3. Si on trouve des bactéries, ou des traces d'une ancienne forme de vie ou encore bien d'autres choses ça sera super, ça prouvera que la vie peut se développer ailleurs que chez nous et ça fera taire les mauvaises langues !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les convaincus de l'impossibilité de la vie ailleurs sont de moins en moins nombreux.

      Supprimer
    2. Je confirme !

      Je ne remets pas la main dessus. Mais j'ai vu il y a peu un reportage sur le sujet. Arrg...

      Si je le retrouve, je le poste !

      Supprimer
  4. Cela devait être sur la TNT... Je ne retrouve pas le lien sur le Web. :-/

    RépondreSupprimer
  5. Les ummites disent connaître , seulement dans la toute petite partie de notre galaxie qu'ils auraient explorés:

    1581 planètes avec de la vie
    74 avec des OEMMII (des "humains") à différents stades d'évolution, plus 3 "inconnus" , dont
    31 ont accès au voyage galactique
    23 au moins ont voyagé jusqu'à nous (dont 18 fréquemment)
    3 sont amoraux et 1 est hostile

    (tweets 97 et 105)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui explose complètement les probabilités estimées de vie intelligente dans l'univers...
      Mais, en même temps, cela pourrait expliquer bien des choses. Après tout, les chasseurs belges ont-ils joué au chat et à la souris avec des mirages créés par leurs radars en 1990 ? Et ce n'est qu'un exemple.

      Supprimer
  6. L'hypothèse des saumures s'écoulant sur les pentes des reliefs de Mars n'est pas convaincante.
    Depuis le temps (des millions d'années parait-il), l'eau piégée en hauteur fondant en été se serait tarie, à moins d'imaginer un cycle de l'eau pour recharger en glace les pentes de Mars. Dans ce cas, l'eau gelée n'aurait pas le temps de se charger en sels lorsqu'elle fond.
    Selon moi, l'eau qui coule sur les pentes de mars est une eau non-saturée en sels minéraux, c'est à dire qu'il ne s'agit pas de saumures.

    Pour aller en ce sens, un cycle de l'eau sur Mars est attesté par l'alternance d'une calotte glaciaire aux pôles nord ou sud, selon la saison.
    Les sondes montrent également des nuages d'altitude type cirrus donc attestent un cycle de l'eau, ainsi que des tourbillons au ras du sol, autant de phénomènes qui prouvent que l'atmosphère de Mars est plus dense que le 1/100ème de notre atmosphère. Il s'agit de courants d'air et des transports de matière solide et liquides surfondus incompatibles avec des densités de l'air aussi faibles.
    On sait également que les tempêtes de sable sur Mars peuvent obscurcir l'atmosphère de la planète pendant des semaines. On comprend difficilement comment des tonnes de poussières pourraient être propulsées puis persister en suspension pendant de telles durées avec une densité si faible de l'atmosphère martienne.

    Il faut aussi remarquer que la pression partielle en CO2 de Mars est la moitié de celle de la Terre, l'effet de serre y existe donc aussi.
    A savoir aussi, à l'équateur de Mars la température à midi oscillerait entre 0 et 20°C. Des précipitations liquides sont donc possibles.

    Du méthane a été retrouvé.
    L'on nous raconte qu'il provient d'une activité géologique (sans nous dire laquelle); l'on nous raconte que Mars est géologiquement morte, par solidification de sa croûte sur une grande profondeur.
    Il faudrait savoir si Mars est géologiquement active ou géologiquement morte...

    Ceux qui sont curieux pourront aller voir sur Youtube les nombreuses vidéos montrant des anomalies martiennes.
    Je vous conseille celles de ufoevidence101, de MARS Anomalies, de Michael Witter et cette vidéo très amusante https://www.youtube.com/watch?v=2DoZHWi1_oA
    Les informations que ces Youtubers donnent de manières différentes se recoupent.
    Ufoevidence101 montre des images où il met en évidence des lacs: https://www.youtube.com/watch?v=7SMS21lAILQ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah.... Les vidéos de structures martiennes ! Ou comment des jeux d'ombres, la paréidolie, les retouches photos peuvent être utilisés pour prouver tout et n'importe quoi.
      Prenons l'exemple des "lacs", assimiler toute zone d'ombre à une étendue d'eau me paraît un peu facile, non ?

      Supprimer
    2. Le lecteur curieux pourra faire un copier/coller des liens que je propose, et les examiner en détail. Cela demande beaucoup de temps.

      Les différents Youtubers que je cite trouvent de façons différentes des images concordantes, à savoir des angles droits à plusieurs échelles sur une même image, ce qui exclue la «paréidolie» et le hasard d'érosions naturelles.
      Il y a beaucoup d'autres Youtubers qui montrent des choses concordantes.

      A propos des lacs montrés par Ufoevidence101, ce sont des images radar.
      Il y a réflexion de ces ondes et ce qu'il met en évidence sur une de ses vidéos prouve que l'onde radar est:
      (1) réfléchie directement par le relief;
      (2) réfléchie indirectement par une surface plane réfléchissant secondairement la réflexion directe des ondes radars par le relief;
      (3) que cette réflexion indirecte (2) est l'image inversée de (1).
      Il ne s'agit donc pas d'un artefact de mesure ni de paréidolie mais bien d'un miroitement sur une surface parfaitement plane, manifestation d'une égalité parfaite (DAA) qui ne se rencontre que dans les liquides à l'état naturel.
      L'une des images qu'il met en avant manifeste donc une vaste étendue liquide capable de réfléchir les ondes radars, c'est à dire qu'il montre un lac ou un étang martiens.
      Sans doute n'avez-vous pas eu le temps d'examiner ses vidéos en détail pour en faire un critique éclairée. Je sais que l'on peut être choqué de voir la vérité par un prisme autre que celui de nos croyances et que l'on peut préférer l'ignorer par confort, d'autant plus que l'effort intellectuel personnel critique mobilise plus d'énergie que la lecture de gloubiboulga interstellaire putatif et distrayant.

      A propos de https://www.youtube.com/watch?v=2DoZHWi1_oA
      Le canal de l'auteur donne une autre vidéo du même type, à voir de près.
      Cet auteur invalide la paréidolie par une démonstration très astucieuse: il retraite l'image d'une même zone selon deux angles de vue différents fournis par les agences officielles. Il retrouve les même motifs, aux même endroits, aux variations d'angle de vue près, avec les mêmes imbrications de formes et d'angles droits à différentes échelles.
      Non seulement cela montre qu'il s'agit du même paysage et exclue la paréidolie mais cela expose aussi que l'érosion naturelle n'a rien à voir avec ce qu'il montre.

      MARS Anomalies montre toutes les étapes de manipulation de l'image qu'il opère.
      Sur une de ses vidéos, pour répondre aux critiques que l'on peut montrer tout et n'importe quoi en utilisant des fonctions de traitement de l'image, il modifie des images de New York pour obtenir des images qui ressemblent beaucoup à certaines officielles, mais prises sur Mars.
      Ce travail montre que les motifs sous-jacents à l'image sont si solides que pour faire disparaître l'information sous-jacente, il faudrait détruire toute l'information. Autrement dit, les fonctions de convolution et déconvolution des logiciels de traitement de l'image ne peuvent en réalité pas montrer tout et n'importe quoi, mais révèlent obligatoirement les motifs invariants.
      Bien entendu, il restera toujours à chacun de déterminer en son âme et conscience si un empilement de cubes dans une chambre d'enfant correspond à une érosion naturelle ou à une intention néguentropique.

      Chacun se fera son avis sur la bonne foi et la méthodologie des auteurs.

      Supprimer
    3. Quoiqu'il en soit, il existe sur Mars un cycle de l'eau (cf. mon précédent post) et un effet de serre (idem), l'eau dévalant les pentes de ses reliefs ne peuvent être des saumures (idem), il y a une atmosphère assez dense pour soutenir des tempêtes de poussières pendant des semaines (idem), et l'équateur de Mars est tempéré (idem). Notons enfin que la présence de méthane prouve qu'il a été formé il y a moins de 1000ans (c'est un gaz instable) pendant que la géologie de Mars est morte depuis des millions d'années. Le méthane détecté n'est donc pas d'origine géologique et est un signe que la vie était (ou est) encore présente sur Mars il y a peu de temps (voire en ce moment).
      L'ensemble de ces éléments est connu du grand public depuis le milieu des années 1970 (d'anciennes conférences de cette époques traînent sur Youtube). L'affirmation qu'il existe une vie et de l'eau sur Mars est proférée de façon documentée depuis cette période au moins.

      Supprimer
    4. A propos de l'origine géologique possible du méthane sur Mars, voici une explication envisageable :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thane (voir : sur Mars)

      Supprimer



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis ! Si le cadre de saisie ne s'affiche pas, assurez vous que vous avez activé le javascript sous votre navigateur.

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite... Mais ne vous inquiétez pas, tous ceux respectant le cadre légal de publication sur le net, la bienséance et la politesse seront mis en ligne. Sauf le SPAM, et les commentaires anonymes ne précisant pas de pseudo...
ATTENTION : Si vous postez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !