Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

samedi 6 septembre 2014

Les trous noirs existent-ils ?

Pour les ummites, la réponse est claire : non, les trous noirs n'existent pas.

Nous allons découvrir ensemble ce qu'ils en disent exactement ce qui nous amènera à revoir quelques notions de base sur les trous noirs tels que la science officielle les imagine aujourd'hui.
Nous examinerons ensuite quelques idées "révolutionnaires" qui semblent émerger et qui se rapprochent dangereusement des affirmations ummites.


1) Les trous noirs, la version ummite

Pour une fois, les informations "ummites" sur les trous noirs ne proviennent pas de leurs lettres, mais de conversations téléphoniques entre des membres du groupe de Madrid et un ummite.

Voilà les retranscriptions de ces conversations telles qu'elles ont été notées par les correspondants de nos mystérieux "extraterrestres". 

"En réalité le Trou Noir est impossible, parce que quand une étoile collapse, arrive un moment où elle se convertit en étoile neutronique. Si elle continue à collapser, arrive un moment où elle disparaît de notre univers par « effet frontière ». Le trou noir cesse d’exister et l’univers réduit sa masse dans la masse de l’étoile collapsée. Ce que vous considérez comme des trous noirs sont en réalité des étoiles neutroniques et non des authentiques trous noirs. Par exemple, une des premières étoiles neutroniques est dans la constellation du Cygne à 8.365 années lumière. En réalité c’est une étoile neutronique, pas un trou noir. Le rayon de (ici j’ai des doutes sur ce nom mais il me dit que mes amis le connaissaient) SCHWALLITZ (NDT : rayon de SCHWARZSCHILD) apparaissait et disparaissait instantanément  C’est instantané. En cet instant la masse du trou noir s’est convertie en masse NEGATIVE dans l’autre univers. La masse a disparu, entendue comme masse négative, masse avec une charge négative c'est-à-dire charge électrique différente. Et l’énergie du trou noir s’est convertie en masse."
Source :  notes d'une conversation téléphonique de Luis Jiménez Marhuenda avec un ummite (22 mars 1987) : H2.

On notera que :
- Marhuenda n'avait pas compris le passage sur le rayon de Schwarzschild.
- Les questions, suggérées par Dominguez et Farriols, étaient préparées. (On peut se demander si Peña ou un tiers aurait pu les intercepter pour endosser le rôle d'un ummite.)
- On ne peut être certain que la source des communications téléphoniques en 1987 était la même que celle des lettres initiales.
- le premier candidat trou noir associé à la constellation du Cygne est Cygnus X-1, et sa formation a été remise en cause en 2011.

"Ils n’existent pas. Ce que vous appelez trous noirs, ce sont des étoiles de neutrons. C’est bien décrit par l’auteur terrestre « Raz Tuarkill » ( ?). Un effet frontière se produit. Toute la masse M devient – M dans l’autre univers. L’énergie se convertit en  racine carrée de –M, qui est la masse imaginaire  dans l’autre univers. Elle ne peut exister dans notre univers. Par exemple dans la constellation du Cygne... qui peut être confondue avec un trou noir."
Source :  notes bien moins précises d'une conversation téléphonique de Jorge Barrenechea avec un ummite (21 mars 1987) : H7.

Je me demande si, par hasard, le " Raz Tuarkill " correspondant à la retranscription de la communication et que l'équipe d'ummo-sciences n'a pas identifié, ne serait pas :  Subrahmanyan Chandrasekhar.
Je sais, peu de syllabes coïncident, mais mettons-nous à la place de Barrenechea et n'oublions pas que la voix des ummites au téléphone est nasillarde et difficilement compréhensible ...

Vous-même n'avez peut-être pas tout compris de ces extraits de conversations, si vous n'êtes pas spécialiste en astrophysique. Dans ce cas, les quelques rappels suivants pourraient vous être utiles.

2) Les trous noirs, la version officielle

Trou noir : Ce terme a été inventé par le physicien John Wheeler en 1967 pour caractériser une concentration de masse-énergie si compacte que rien ne peut échapper à sa force gravitationnelle, même pas les photons sans masse (les masses affectent toutefois la trajectoire des photons car ils suivent une géodésique correspondant à la courbure de l'espace-temps déformé en cet endroit, c'est l'effet de lentille gravitationnelle et en même temps les photons perdent de l'énergie par effet redshift gravitationnel).
Comme rien ne s'échappe d'un trou noir, il est strictement impossible de voir directement ce qui s'y passe. On essaie donc de construire des modèles mathématiques.

Un trou noir par définition a toujours une masse, mais il n'a pas forcément de moment cinétique (rappelons que le moment cinétique est lié à une rotation du trou noir) et de charge électrique. Un trou noir est une déformation extrême de l'espace temps.
On a ainsi défini 4 types théoriques de trous noirs en fonction de la présence ou non d'un moment cinétique et d'une charge électrique :
- pas de moment cinétique ni de charge : trou noir dit de Schwarzschild
- moment cinétique mais pas de charge : trou noir dit de Kerr
- charge mais pas de moment cinétique : trou noir dit de Reissner-Nordström
- charge et moment cinétique : trou noir dit de Kerr-Newman
Dans la pratique, on ne s'attend à rencontrer quasiment que des trous noirs de Kerr, car la charge des trous noirs se dissipe naturellement alors que la matière absorbée par les trous noirs leur communique un moment cinétique.

La zone sphérique qui délimite la région d'où matière ou lumière ne peuvent plus s'échapper s'appelle l'horizon des événements. Une fois franchie cette limite, on atteint un point de non-retour.
Dans le cas d'un trou noir de Schwarzschild, le rayon de cette sphère est appelé rayon de Schwarzschild.

Ci-dessus, je vous avais donné la définition d'un trou noir incluant la notion de compacité. Cette notion est directement en rapport avec le rayon de Schwarzschild : si le rayon de distribution de la masse est  plus petit que le rayon de Schwarzschild, on est en présence d'un trou noir.

Comment se forment les trous noirs ?
Une étoile est en fait une boule de plasma dont les atomes sont soumis à deux forces qui se compensent :
- la force de gravité (centripète)
- la force de pression du gaz et de pression de radiation (centrifuge).
Lorsque la pression l'emporte sur la gravité, l'étoile se dilate. Inversement, lorsque la gravité l'emporte, l'étoile s'écroule sur elle-même.
En fin de "vie", les étoiles les moins massives finissent par épuiser leur hélium et deviennent, après être passées par le stade géante rouge, des naines blanches avant de mourir complètement sous forme de naines noires. Les étoiles les plus massives, quant à elles, explosent : leur noyau se contracte alors que le reste est expulsé dans l'espace. On obtient alors une supernova. Le noyau continue de se concentrer et devient une étoile à neutrons, souvent un pulsar. Les plus denses d'entre eux se transformeront en trous noirs.
Les trous noirs émettent un rayonnement de corps noir (découvert par Hawking) et finissent par s'évaporer.

Les problèmes posés par la théorie des trous noirs :
Si on suppose que la matière franchit l'horizon des événements, les équations mathématiques "s'affolent". Les particules se mettent à voyager plus vite que la lumière. Le temps propre de la particule devient un imaginaire... Bref, la physique nage dans des singularités mathématiques.

Avec la théorie quantique, quand un objet est détruit, l'information qu'il contient est conservée. Il devrait être de même pour tout ce qui entre dans un trou noir. Mais les trous noirs disparaissent eux-mêmes par évaporation. Alors, quid de l'information ? C'est ce qu'on appelle le paradoxe de l'information. Pour le résoudre, certains ont donc imaginé que la matière était détruite en arrivant sur l'horizon des événements qui fonctionnerait en quelque sorte comme un firewall.

Sources :
- conférence de Jean-Pierre Luminet de 2007 "Trous noirs et énergie sombre"
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Trou_noir
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Rayon_de_Schwarzschild
- http://trounoir.pagesperso-orange.fr/formation_des_trous_noirs.html
- http://trounoir.pagesperso-orange.fr/evaporation_des_trous_noirs.html
- http://expositions.bnf.fr/ciel/elf/page12.htm
- http://owl-ge.ch/spip.php?article711


3) Les trous noirs, la science "borderline"

Voyons quelques exemples de théories remettant en cause la vision officielle.

Les déclarations de Stephen Hawking

Stephen Hawking émet une nouvelle théorie concernant l'horizon des événements. Il réfute l'idée d'un firewall de l'horizon des événements qu'il transforme en horizon apparent : la matière et l'énergie en arrivant sur l'horizon "apparent" ne serait pas détruites mais momentanément conservées avec toute leur information avant d'être finalement relâchées. Il permet ainsi de résoudre le paradoxe de l'information.

Sources :
- http://www.larecherche.fr/actualite/astres/stephen-hawking-relance-debat-trous-noirs-04-02-2014-170862
- http://www.huffingtonpost.fr/2014/01/29/story_n_4688671.html

 Les théories de Jorge Pullin et Rodolfo Gambino

Ces  deux scientifiques considèrent que les trous noirs ne détruisent pas la matière mais sont en quelque sorte une porte de sortie qui mène vers d’autres univers comme le nôtre, des univers parallèles.

Sources :
- http://www.slate.fr/life/86203/trou-noir-univers-parallele
- http://scitechdaily.com/study-takes-singularity-out-of-black-holes

La vision de Jean-Pierre Petit

Elle est directement tirée de la vision ummite et de la notion de multivers composée d'univers jumeaux comportant des masses négatives.

Pour lui, les étoiles à neutrons ne peuvent se transformer en trous noirs car dès que leur masse devient trop importante et la pression en leur sein trop forte, la masse se transforme en masse négative qui, repoussée par la masse positive de l'étoile dans notre univers, passe dans l'univers jumeau. Le passage aurait alors la forme d'un trou de ver qui se refermerait juste après. On ne peut donc observer que des étoiles à neutrons presque au niveau critique et jamais de trous noirs.

Sources : 
- http://french.ruvr.ru/2014_06_30/Les-trous-noirs-n-existent-pas-Partie-1-8534/
- http://french.ruvr.ru/2014_06_30/Les-trous-noirs-n-existent-pas-Partie-2-4021/
- http://www.jp-petit.org/Extensions/presentation/pq1.htm

4) Les trous noirs détectés en sont-ils vraiment ?

On le voit, toute la question est de savoir faire la différence entre un trou noir et une étoile à neutrons presque au niveau critique. Les "ummites" affirment que nous faisons cette confusion.

Comment détecte-t-on un trou noir ? Comment fait-on le distinguo avec une étoile à neutrons ?

Il est théoriquement possible de faire la différence en observant les émissions de rayons X du disque d'accrétion de l'astre. Pour les trous noirs, le centre (derrière l'horizon des événements) apparaît sombre. Pour les étoiles à neutrons, il reste brillant.

On voit une illustration théorique de cette méthode sur ce site :
- http://nrumiano.free.fr/Fetoiles/exist_noirs.html

Maintenant, les émissions rayons X des derniers trous noirs identifiés montrent-elles sans ambiguïté ce centre sombre ? Je pose la question aux spécialistes, n'ayant pas trouvé l'information sur le net...

--------------------------   

Mise à jour du 24/09/14 :

Mersini-Houghton explore un nouveau scénario : Dans la lignée de Hawking, elle estime que les étoiles ne pourraient plus atteindre le stade critique du trou noir.

Billet suivant

42 commentaires:

  1. Je met ce lien bien intéressant.
    ici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je cite quelques extraits représentatifs de ce lien que vous nous indiquez :

      Début de citation :" Pi-e est la mémoire transcendantale de l’univers. ...
      Il en résulte que l’Espace est une sphère en 3D entourée du Temps en une auréole en 2D, et pour éviter l’effondrement dimensionnel, 2i s’organise en une croix radiante au centre de la sphère. ...
      L’humain correspond sur cette planète à un stade avancé de la logique automorphique de Pi-e. Très schématiquement, l’humain est par son cerveau une sphère (deux hémisphères) avec un corps radial dont il a libéré le Temps avec ses « deux mains ». " Fin de citation

      Désolée, mais, je ne peux accrocher à ce genre de discours. Et si on revenait aux lettres ummites ?

      Supprimer
  2. Oui il est vrai que ce genre de révélation doit prendre le temps de faire son chemin dans les consciences.

    Prenez le temps de revenir au lettres, car en effet ce mouvement de va et vient est salutaire.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous laisse faire les va-et-vient qui vous intéressent...
      Moi, je reste sur les documents qui me parlent. Je dois avoir la conscience obscurcie... ;)

      Supprimer
  3. Vous ne comprenez pas l'idée de la logique automorphique de PI et de "e" .
    Pourtant ça ne vous dérange pas de "croire"aux ummites.
    Vous expliquez comment la convergence des formes de vie vers la forme humanoide ? On s'en fout, on est dans un épisode de Star Trek, et alors la convergence vers la forme humanoide s'explique par le fait qu'il fallait bien trouver des figurants humains pour jouer les différentes races d'humanoides, certainement c'est plus économique que de fabriquer des monstres en 3D avec des images de synthèse.
    Donc l'affaire ummo c'est comme un épisode de star trek, tout le monde est humanoide, tout le monde est gentil.
    A moins que vous n'ayez autre chose à proposer ?


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas aux ummites. J'étudie la convergence entre des écrits rédigés à partir des années 60 et les découvertes actuelles.
      Je ne vois pas pourquoi je devrais expliquer une évolution vers la forme humanoïde, évolution à propos de laquelle je n'ai absolument aucune certitude. Et si je devais en donner une hypothèse explicative, je ne partirais pas de "la logique automorphique de PI et de e", qui soit dit entre parenthèses passerait très bien dans un épisode de Star Trek.

      Supprimer
  4. Ouaip. Mais a moins d'imaginer les ummites petits, avec 8 pattes et un corps d'araignée, force est de constater que les "scientifiques" pourront toujours vous faire objecter, et ce d'entrée de jeu, que
    A: il est excessivement improbable que nous ayons des "voisins" sur une étoile aussi proche (toute chose relative par ailleurs) que .. Wolf 424
    et
    B: le fait que des extra terrestres possèdent précisément une morphologie de type humanoide, morphologie et apparence qui vont jusqu'à leur permettre de passer inaperçus parmi nous, est encore plus démentiellement improbable.
    A ce moment là, on peut toujours dire "oui mais sans doute certaines informations contenues dans les lettres sont fausses, et d'autres sont authentiques". Par exemple leur morphologie pourrait être de type "gris", ou bien "reptilien", ou que sais je encore, et on pourrait supposer que c'est pour cela qu'ils ont eu recours a un dactylographe.
    Ou bien encore autre chose.
    Donc la question c'est "que devons nous croire ? " "ou devons nous mettre la frontière entre l'info et l'intox ?"
    Mon problème est que je pense m'être "débrouillé" au fil du temps pour me faire une idée a peu près cohérente de ce qui est vrai et de ce qui ne l'est pas dans ces lettres.
    Par exemple, de mon point de vue, la forme humanoide ne me pose pas de problème particulier.
    D'autre part vous parlez d'une "conversation téléphonique" ici.. Ce qui m'amène a penser que différents médias ont été utilisés au fil du temps pour communiquer. Et je crois bien que le courier postal c'est quelque peu dépassé de nos jours.
    Pour en revenir à l'évolution vers la forme humanoide "commune", il ne faut pas exagérer: au niveau ou nous lisons les documents, c'est à dire en prenant a priori l'ensemble des informations données comme authentiques, ça pose tout de même un sérieux problème
    Il me semble qu'il faut au moins y réfléchir, ou sinon on risque de jeter d'emblée tout le dossier à la poubelle.
    Et je vous donne mes interprétations ci après
    Donc:
    Je pense personnellement que nous sommes effectivement dans une galaxie "à humanoides".
    Et n'oubliez pas que Saliano affirmait que "l'univers est un pieu qui se plante lui même", etc..
    Et dans la "culture populaire" (mais oui) l'oemmi est "les yeux et les oreilles de Woa".
    Woa.. Le "générateur"; C'est plus une fonction mathématique qu'un "dieu" pour les ummites, n'est ce pas..
    Et alors, cet univers ci est une machine à fabriquer des "oemmi", des "corps".. Il se fabrique des
    yeux et des oreilles, c'est tout. Il VEUT devenir conscient. Et c'est explicable mathématiquement si ça se
    trouve. Et quelqu'un a trouvé cette explication ? Possible.
    Trouvé ou .. exposé.
    De toute manière tout le monde se fiche de lui..( de ce "quelqu'un" ).
    Ca doit être la résistance au changement dont parlait "Seth". Et zut, c'est peut être bien Seth qui est revenu.
    Allez savoir. Ou un schizo de plus .. Ca n'est pas ça qui manque sur internet.
    Non de dieu de zut, ou sont les PREUVES !!!



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le fait que certaines informations dans les lettres puissent être fausses alors que d'autres sont authentiques, c'est un peu comme dans vos commentaires, mdr.

      En ce qui concerne l'évolution des espèces vers des formes intelligentes humanoïdes, ce n'est pas impossible.
      La vérité, c'est que notre connaissance des mécanismes évolutifs est encore bien sommaire.

      Maintenant que, sur un plan philosophique, on puisse assimiler cette idée au désir d'un "dieu" de se construire des consciences, cela ne me choque pas. Mais quand on colle à cette projection de pseudo-équations avec Pi et e, là, je tique, parce qu'on s'enfonce dans la pataphysique.

      Quant au fait que ces humanoïdes puissent nous ressembler, c'est vrai que cela paraît hautement improbable (ce qui mathématiquement parlant ne signifie pas impossible). Maintenant, à vrai dire, ce qui me paraît plus surprenant encore, c'est le mode de pensée qui transparaît dans les lettres ummites et qui est quasi identique au nôtre. Cela, c'est vraiment bizarre.

      Vous supposez que les ummites puissent être des gris ou des reptiliens ou une autre espèce humanoïde très différente de la nôtre, mais (si on suppose que les ummites sont des extraterrestres et pas des humains) cela impliquerait qu'une grosse partie des lettres seraient fausses :
      - celles du dactylographe
      - celles évoquant l'affaire de la main coupée
      - celles où les ummites racontent leur arrivée et leur dialogue avec le jeune berger
      - celles où ils racontent comment ils ont compris le truc de la corde du fakir..
      - etc
      Il y a beaucoup de détails dans les lettres qui ne tiennent que si les "ummites" nous ressemblent effectivement.
      Et vous imaginez quelqu'un tapant sous la dictée d'un reptilien ?
      Dans cette hypothèse, ne resterait de valable dans les lettres que le noyau dur sur les IBOZOO ou WOA.
      Et en ce cas, pourquoi des gris ou des reptiliens auraient-ils agrémenté le tout en précisant que les ummites nous ressemblent ? Pour nous mettre en confiance ? Mais, comme vous le dites vous-même, cela a plutôt tendance à favoriser le rejet du dossier même si c'est rassurant.

      Donc, je trouve plus logique d'analyser les informations techniques ou scientifiques des lettres afin de déterminer si ces écrits sont d'origine terrestre ou pas, parce que là est la première question à se poser.
      S'il s'avérait que les ummites sont effectivement des aliens, on pourrait ensuite légitimement se poser d'autres questions comme celle de leur apparence ou de leurs motivations...

      Quant aux nouveaux moyens de communication... Je ne suis pas une "ummite", mais si j'étais à la place d'aliens, tout en suivant de près tout ce qui circule sur le web, j'éviterais soigneusement d'y avoir une part active.
      Le courrier est plus que jamais le moyen le plus sûr d'envoyer des informations sans se faire connaître ou repérer.

      Supprimer
  5. Vous disiez " Je ne crois pas aux ummites. J'étudie la convergence entre des écrits rédigés à partir des années 60 et les découvertes actuelles. "
    Ca ne donnera jamais rien. On n'est pas dans le même niveau d'exposé. Les "ummites" nous disent qu'ils "suggèrent" des choses, et donnent des pistes.. Les scientifiques, eux, travailllent d'arrache pied pour trouver des preuves de leurs modèles théoriques.. A mon avis , beaucoup de choses peuvent "ressembler" a ce que les ummites suggèrent, sauf qu'ils n'ont laissé aucun "papier" susceptible d'être publié par exemple sur arXiv. La physique théorique est très spéculative de nos jours vous savez ...
    Moi même j'avais cru voir des ressemblances avec les travaux des équipes de Carlo Rovelli sur la gravitation quantique..
    Mais je suis loin d'être physicien théoricien, donc mon "sentiment" sur le sujet n'a probablement aucune valeur..
    C'est ce qu'expliquait jpp: si on est pas dans le "hard science" avec ces zozos là, rien ne marche, et on ne peut que discuter à l'infini sur le sexe des anges.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'avez pas compris ou feignez de ne pas comprendre la finalité de ce blog. En survolant les sujets hard science des lettres, je n'ai pas la prétention de prouver moi-même quoi que ce soit. Mon but est d'amener des gens qui n'ont même pas mis la pointe du nez dans le dossier, parce qu'il est réputé "classé", à se pencher sur la question.

      Je fais ici de la vulgarisation, je diffuse l'information, j'essaie de montrer que les lettres ont de quoi intriguer et qu'il est trop dommage que jpp se heurte à un mur d'indifférence voire de mépris. Indifférence et mépris ne sont de toute façon pas des attitudes scientifiques.

      Plus il y aura de personnes qui connaîtront le dossier, plus on a de chance de voir des scientifiques hard core examiner les indices diffusés dans les documents ummites.

      On aimerait bien avoir d'autres avis que ceux de jpp, de l'Oncle Dom et de l'équipe d'ummo-sciences...

      Supprimer
  6. Mais il y a peut être des ummites sur internet. Si ils ne s affichent pas comme tels comment les remarquer ?
    Réponse : par les sujets évoqués et bien sur dans l ensemble il faut que il y aie de certain rapports ou bien des détails anodins mais qui n en s ont pas pour qui sait y voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelqu'un comme vous, qui lit entre les lignes... ;)

      Supprimer
  7. Je vous souhaite d'arriver à intéresser des scientifiques de tous bords à cette histoire, je pense que ça risque de ne pas trop bien fonctionner pour des raisons que j'ai déja évoquées . Les scientifiques n'ont pas de temps a perdre avec les ovnis en général, et ils se contenteront le plus souvent de vous renvoyer sur les pages wikipedai traitant de cette affaire en soulignant que "un Espagnol du nom de Pena à inventé ce canular".
    Maintenant si il y'a des personnes un peu plus "border line" qui accrochent, c'est tant mieux. Mais je ne me fais pas d'illlusion de ce coté. Jpp a été confronté tout au long de sa carrière à des réactions de type "immunitaire", qui lui ont d'ailleurs couté une grande partie de son prestige intellectuel auprès de la communauté scientifique.
    De plus ça va être dur de leur expliquer (aux scientifiques) que Wolf 424 n'est pas l'étoile d'origine des ummites, au simple fait qu'ils vous répondront (a juste titre d'ailleurs) qu'un système binaire ne peut pas héberger des planètes de nature a abriter une quelconque vie intelligente.
    Vous devrez ensuite argumenter en disant "oui, mais ils l'ont fait exprès [POURQUOI] , c'est pour éviter de donner des informations précises sur leur étoile d'origine, c'est un principe de précaution patati patata".
    Suite à quoi on va vous répondre que vous acceptez les informations ummites comme vraies quand ça vous arrange, et fausse quand ça ne vous arrange pas, et après, c'est cui cui cui de chez cui.
    Il faudrait pouvoir leur rétorquer alors "ah oui mais je vais vous expliquer pourquoi Wolf 424 etc... ".
    Alors, quelle est l'explication :)
    Et c'est un problème parmi d'autres ...
    Donc, pas évident quand on ne sais pas lire entre les lignes :) :) :)
    (( Et en plus j'ai pu me planter complètement, donc , rien n'est gagné dans cette histoire... hélas qui me dit
    que ma lecture des lignes est la bonne ... ! ))





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois, je suis entièrement d'accord avec vous.

      Mais ce n'est pas parce qu'une tâche est difficile que l'on doit renoncer.
      Et puis, tous les scientifiques ne sont pas obtus (l'ouverture d'esprit est même indispensable à un scientifique digne de ce nom).

      J'ai moi-même rejeté l'affaire au départ après avoir lu quelques lettres. Mais je suis revenue sur le sujet : trop de questions ne trouvaient pas de réponses, les lettres étaient bien trop riches et superbement ficelées pour n'être qu'une plaisanterie. En les lisant et en creusant le dossier et ses ramifications, on s'aperçoit que l'affaire est d'une extraordinaire complexité.

      Après, certains vont se satisfaire d'une pseudo-explication bancale. Mais ce n'est pas mon cas.

      Alors, pourquoi ne pas se pencher sur les écrits ? Ils ont un avantage certain, ils obligent le lecteur à aborder une multitude de champs de connaissances. Apprendre en s'amusant n'est pas perdre son temps....

      Supprimer
  8. Vous devriez ouvrir un topic avec toutes les questions qui vous turlupinent, ça ferait un premier élagage et on y verrait sans doute plus clair.
    Les choses qui vous on fait tiquer sur ce dossier, pourquoi vous avez accroché, etc...

    RépondreSupprimer
  9. Eh, ça va bien la paille et le poutre , la ?
    :)
    Je vois cependant que vous avez soulevez plusieurs sujets scientifiques à propos du dossier: les ordinateurs quantiques, les trous noirs , les "astronefs " d' ummo, Sur les aspects plus "enquète ufo" : la Nr 22, et différentes observations relatées: soucoupe nordique devant la motoneige, l'immense vaisseau observé en Espagne par les pilotes, le signe ummo au québec (témoignages).. Il en reste encore un bon paquet.. Au hasard: l'affaire de la "main coupée", Saliano, les premiers jours sur terre, l'énigme de la ferme cambriolée, le berger "Pierre", les aveux de Pena, Seth Brundle Fly , wolf424 est elle Iumma, l'âme et le pluricosmos .... Il y'a de quoi faire :)
    Je constate par ailleurs que nos tergiversations ne ramènent pas trop de monde en ce moment...
    Alors les lecteurs, on fait la grève ?? Bande de feignants ... :):):)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore la façon dont vous faites semblant de découvrir mon blog...
      Ceci dit, j'ai déjà fait un billet sur la main coupée, mais c'est vrai qu'il y a de quoi m'occuper encore un certain temps.

      Supprimer
  10. Par ailleurs sans "curiosité" , aurions nous des ufologues ? C'est tout de même un sacré moteur pour des investigations UFO, la curiosité non ? Légitimes interrogations: avons nous (eu) de la visite ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui est le "nous" dont vous parlez ? Vous et moi ? Vous commencez à vous sentir trop bien ici...

      Supprimer
    2. Et arrêtez de vous préoccuper de MES statistiques. J'ai des visites régulières. Mais mes visiteurs sont très discrets.
      ( sauf un qui doit faire peur aux autres )

      Supprimer
  11. Voire le débat en particulier la personne qui cite jean pierre Luminet.

    http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/001194.html

    Et je pense que ce sont nos outils théoriques qui sont un peu en défaut de ce coté là. C'est d'ailleurs normal.
    J'ai tout de même l'impression que avec les mauvais modèles et les mauvais concepts on essaye de cartographier quelque chose qui justement ne se laisse pas enfermer dans des mauvais modèles et des mauvais concepts.

    C'est extrèmement dérangeant

    Je me permet de citer la personne (voir lien sur la page du forum pour l'ensemble des échanges, fort intéressants ma foi)

    " "

    Si ce n'est pas clair, on part de l'équation de champ: S = ? T et pour décrire l'évolution de l'étoile à neutrons, on doit résoudre à la fois cette équation pour l'intérieur de l'étoile et pour le vide environnant (donc résoudre S = ? T
    dans l'étoile et S=0 à l'extérieur). Déjà, pour une étoile classique, on ne peut résoudre ces deux équations qu'en la supposant homogène, mais pour l'effondrement d'une étoile à neutrons, ça dérape: on ne sait pas résoudre S = ? T dans ce cas là, aussi on se contente de résoudre S=0 et on fait "comme si" le pb était réglé. Là, je rejoint Altaïr: c'est un peu de la "physique de l'autruche".
    Donc, ce que je dis, c'est que si les trous noirs stellaire existent (et j'aimerais bien qu'ils existent), nous ne comprenons pas leur formation (comme on dit dans les bonnes publis " tout se passe comme si" ...)


    " " fin de citation

    Pourquoi ne pas envisager dès lors qu'au coeur d'un trou noir on se retrouve alors au delà de la limite de Planck
    Toutes les constantes de la physique sont modifiées ? ou pas.
    Ce quy dit l'autre c'est qu'il y'a un ... gaz d' imaginaires purs (sur le lien que vous aimez po) les idées de rotation
    et translation ça vous a choquée, pourtant les groupes dynamiques de la physique isabelle. Et Souriau dans tout ça ?
    Et Alain Connes ? il mange des pizzas ? !!! ???
    Est ce que c'est vraiment plus crétin d'imaginer ça que de croire que les ummites ont creusé une grotte à la Javie ?
    (une super approche super stratégique de "camping sauvage", juste pour prendre contact discrètement avec des Terriens au risque de se faire pulvériser (ce qu'ils racontent), au lieu d'utiliser des drones tout simplement et d'y aller mollo (ils disent qu'ils en ont ) après s'être posé dans une zone VRAIMENT désertique .

    Je sais je dis n'importe quoi, désolé


    Bwaaaah !!!!!!!!

    ° °
    O
    °°






    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La conversation sur le forum d'astrosurf est intéressante et prouve au moins une chose : d'autres se demandent quand les télescopes nous donneront une preuve effective de l'existence des trous noirs stellaires régulièrement découverts.

      Maintenant, pour en revenir au lien que vous aviez donné en tout 1er commentaire sur ce post, j'ai déjà un peu développé ci-dessus pourquoi l'"argumentation" me donnait des boutons.
      Et puisque vous comparez cela aux lettres ummites, je dirais que le style "ummite" me donne nettement moins d'éruptions cutanées même si, effectivement, certains éléments énoncés sont très surprenants.

      Supprimer
    2. PS : Quand Jane Goodall veut étudier les primates, elle s'installe très près de leurs groupes, même si elle se méfie des attaques potentielles. Elle ne va pas dans une zone isolée de la jungle...

      Supprimer
  12. Je crois qu il y'a CERTAINES choses qui vous échappe.
    C est bien dommage mes c est ainsi
    IAA
    Cela suffit

    Vérité dans le cercle
    Tromperie et mensonges en dehors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IAA comme International Academy of Astronautics ou comme HI HA HA qu'est-ce qu'on s'amuse ?

      Il n'y a de vérité dans aucun cercle. La vérité est universelle. Ce n'est pas un secret que se gardent quelques uns pour se donner une impression de puissance.

      Supprimer
  13. Les portes sont fermés
    Rendez vous sur le site pour en savoir plus


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dites plutôt "conduit closing", vous serez plus dans le thème.

      Supprimer
    2. Je suis passée sur votre site éclatant de sobriété au moins sur la forme.

      Quant au fond, quand vous mélangez GPS, satellites, bouddhisme et spiritisme, vous me faites penser à l'auteur de "La conspiration des anges", trilogie que je confesse n'avoir pas lue entièrement mais qui, faute de m'avoir convaincue, m'a beaucoup amusée par son côté kitsch.

      Supprimer
  14. "Il n'y a de vérité dans aucun cercle. La vérité est universelle. Ce n'est pas un secret que se gardent quelques uns pour se donner une impression de puissance."

    Joliment dit, vous tenez le bon bout Isabelle. Si cela peut vous faire gagner du temps dans vos recherches, je vous précise que les mots "Wolf 424" et "plissements spatiaux" m'ont été cités par nos voisins spatiaux Oummains, le, ou les courriers avec ces mots sont très probablement authentiques. Opinion perso, les lettres sont presque toutes authentiques.
    Gardez de coté le budget restau ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je tiendrai le pari le cas échéant ! Je n'ai pas oublié ma promesse.

      Supprimer
  15. Bien sur, tout le monde sait que les ummites viennent de l'étoile Wolf 424. Enfin, mais c'est évident, bien sur..
    Je suis bête, j'aurais du y penser avant. Non mais quel idiot je fais.

    Wolf 424.

    Maintenant que vous le dites. Tiens, msieu, je vais en parler à ma femme. Je suis sur que ça va l'intéresser.
    Comment vous dites, déjà ? Wolf 424 ?

    http://www.youtube.com/watch?v=QgRAgriIeyg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne devriez pas sous-estimer les femmes, ni personne d'ailleurs.
      C'est une erreur tactique.

      Supprimer
  16. A son point le plus éloigné de la Grande Porte de la Cité, au nord-est, le mur se trouvait à une distance de quatre lieues, là, il dominait d'une rive menaçante les longs bas-fonds bordant le fleuve, et les Hommes l'avaient fait haut et puissant, car en ce point la route venait des gués et des ponts d'Osgiliath et passait par une porte gardée entre deux tours fortifiées. A l'endroit le plus proche, le mur n'était guère à plus d'une lieue de la Cité, au sud-est. Là, l'Anduin, qui longeait les collines de l'Emyn Arnen dans le sud de l'Ithilien, décrivait une brusque courbe vers l'ouest, et le mur extérieur s'élevait sur son bord même, et en dessous s'étendaient les quais et les appontements du Harlond pour les embarcations qui remontaient des fiefs du Sud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Minas Tirith assiégée par les forces de Sauron. Minute culturelle...
      Métaphore, qui sait, d'une certaine description géographique à moins que cela ne soit le reflet d'une guerre manichéenne.

      Personnellement, je préfère la version en langue anglaise, même si la traduction n'est pas mauvaise.

      Supprimer
  17. C'est vous qui ne devriez pas sousestimer les yee.

    Petite erreur stratégique.

    RépondreSupprimer
  18. Les chats ne font pas de chiens.
    A bon entendeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ? Votre mère était déjà comme vous ?

      Supprimer
  19. @anonyme, aux identités multiples, à l'identité sexuelle mal définie et amateur de chats.

    Pour ne pas louper de commentaires quand des commentaires sont imbriqués, il est préférable de lire le flux de commentaires...

    RépondreSupprimer
  20. " En partant de cette idée, les théoriciens se sont alors demandé ce qu'il devait advenir de la matière lorsqu'elle franchissait cette surface de Schwarzchild. Et là ils retrouvèrent toutes les horreurs évoquées précédemment. Le temps propre de la particule devenait... imaginaire pur. La vitesse de la particule excédait celle de la lumière. Elle devenait un tachyon, dont la masse est ... imaginaire, etc... etc...."

    http://www.jp-petit.org/Extensions/presentation/pq1.htm


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, excellent lien où l'on retrouve la truculence de JP Petit mais aussi des équations qui rebuteront la plupart.
      Pour faire suite à mon dernier commentaire, une équipe de clones de Petit aurait pu écrire les lettres ummites...
      Qu'on ne se méprenne pas, je ne pense absolument pas que JPP en soit l'auteur. Cela ne colle pas avec sa personnalité, tout du moins telle que je la perçois ;)

      Supprimer



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis ! Si le cadre de saisie ne s'affiche pas, assurez vous que vous avez activé le javascript sous votre navigateur.

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite... Mais ne vous inquiétez pas, tous ceux respectant le cadre légal de publication sur le net, la bienséance et la politesse seront mis en ligne. Sauf le SPAM, et les commentaires anonymes ne précisant pas de pseudo...
ATTENTION : Si vous postez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !