Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

samedi 15 août 2009

Ep14 En route vers le spatioport

Gordo nous laissa une semaine pour nous préparer, c'est-à-dire ingurgiter les données mémorisées sur la micro-capsule, installer à bord du vaisseau de Lark ma couveuse dernier modèle, télécharger le plan de vol, remplir les paperasseries officielles et mettre en service les systèmes d’arrosage automatiques de nos plantes vertes.

Certaines opérations s’avérèrent bien plus pénibles encore que ce qu’on pouvait prévoir. Qui n’a jamais essayé de demander ce qu’on est supposé renseigner sur le champ 35269KVX du formulaire GBB25-569 à un Krotchk borné, ne peut comprendre.

C’est ainsi que nous nous retrouvâmes, Lark et moi, un beau petit matin, devant l’entrée du spatioport, prêts à décoller pour Xanton. Tout en nous dirigeant vers l’entrée monumentale en geltique iridescent (le geltique, matière à base végétale, avait été conçu en remplacement des anciennes matières plastiques après l’extinction du dernier représentant de l’espèce baril de pétrole), je demandai à Lark s’il n’avait pas trouvé curieuses certaines recommandations laissées sur la micro-capsule, du style : laisser enclenché le système de camouflage à l’approche de Xanton, ne surtout pas dévier du trajet prévu…

« Hum, Xanton est une planète de stade 3, elle est visitée mais ils ne le savent pas encore.
- Comme nous autrefois, quand la plupart de ceux qui rapportaient avoir observé un vaisseau, étaient ridiculisés ?
- Exactement. Mais pour l’instant, ils n’ont pas encore été infiltrés officiellement par des agents. Cela ne saurait tarder. En fait, on craint une réaction plus rapide que celle qui fut la nôtre à cette intrusion. Cela dit, des bases secrètes existent comme celle où nous allons récupérer ces foutus œufs…
- Donc, on risque de se faire canarder avec je ne sais trop quoi… Comment savez-vous ça ? Ce n’est pas mentionné dans les fichiers de Gordo…
- Je me suis renseigné, grogna Lark, avec une moue qui en disait long sur le fait qu’il ne voulait pas s’étendre sur le sujet. »

Sur ces mots nous franchîmes le seuil du spatioport, juste pour nous retrouver nez à nez avec une survé-sphère ummite qui tout en lévitant silencieusement à hauteur d’yeux, nous filmait et nous analysait sous toutes les coutures.
« - Je déteste ça…, murmurai-je. »
Pour toute réponse, Lark émit une sorte de « mmm » étouffé en serrant les poings. Un Ummite en uniforme, raide comme un piquet, dirigeait l’opération, en nous toisant de toute sa hauteur, avec l’air coincé propre à tous les expéditionnaires d’Ummo. Ses cheveux blonds semblaient coupés au cordeau.



« Je mets ma main sur votre poitrine en signe de bienvenue, mes honorés frères.
- Qu’il essaie, s’étouffa Lark.
- Du calme, ce n’est qu’une façon de parler.
- Ah ouiche… En tout cas, avec leurs manières ampoulées, ils ont bel et bien réussi à nous coloniser…
- Vous exagérez… Ils ont juste pris le contrôle de nos gouvernements pour éviter le pire. Et ils avaient prévenu.
- Mieux vaut entendre cela que d’être sourd…
- Je vous prie instamment de me remettre vos autorisations de décollage, continua l’Ummite. » Lark lui tendit notre carte d’embarquement, en lui jetant une œillade furibonde.

<---PREC                                                                 SUIV--->


-------------------------------------------

Petite note additive en date du 16 août 2008 en rapport avec l'illustration de ce billet :
Suite aux nombreuses recherches sur le web qui amènent mes visiteurs en quête d'une représentation d'ummite sur ce billet, je me dois de préciser les points suivants :
- Cette oeuvre à l'huile a été réalisées par mes soins alors que j'étais encore toute jeune.
- J'en ai choisi le thème suite à un rêve marquant que j'avais fait étant enfant dans lequel j'avais rencontré un extraterrestre.
- J'ai rajouté les oreilles elfiques pointues car mes lectures de Tolkien ont influencé par la suite mon inspiration (les puristes savent d'ailleurs que les elfes de Tolkien n'ont pas les oreilles pointues).
- En aucun cas, je n'ai représenté un ummite même s'il m'a semblé que ce tableau pouvait correspondre à l'univers de ma fiction.
- Que mes frères expéditionnaires d'Ummo se rassurent, même si je connaissais des détails de leur apparence, je n'irais pas les dévoiler sur le net.
- Que mes frères terriens ne se fassent pas d'illusion, des extraterrestres aussi avancés que les ummites n'auraient aucun mal à déguiser leur apparence.
- Je ne suis absolument pas sûre que les lettres ummites, construites en forme de puzzle, aient été écrites par des extraterrestres, mais je suis certaine qu'elles sont d'une extrême cohérence, d'un très haut degré de technicité et qu'elles n'ont pu être rédigées par un seul homme en l'occurrence Peña (je rends hommage aux rédacteurs de ces lettres, chapeau !).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis ! Si le cadre de saisie ne s'affiche pas, assurez vous que vous avez activé le javascript sous votre navigateur.

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite... Mais ne vous inquiétez pas, tous ceux respectant le cadre légal de publication sur le net, la bienséance et la politesse seront mis en ligne. Sauf le SPAM, et les commentaires anonymes ne précisant pas de pseudo...
ATTENTION : Si vous postez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !