Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

Qu'avez-vous prévu pour 2019 ?

mercredi 2 septembre 2015

Août 2015 : une carte postale de source ummite ?

Après les lettres et les coups de fil d'une source se déclarant extraterrestre (originaire de la planète Ummo), nous avons eu droit à des tweets ummites et maintenant, voilà que surgissent des cartes postales de la même origine (enfin, cela reste à démontrer).

Vous avez certainement envie d'en voir une, c'est ici .

Carte postale de Darnaude
Cliquer sur l'image pour voir la carte

Que trouve-t-on sur la carte ?

- La carte postale éditée par FISA (éditeur basé à Barcelone...) représente au recto une ancienne vue (puisque le MacDo n'existerait plus) de Picadilly Circus à Londres.

- Le texte principal du verso est rédigé en espagnol avec une formule de salutation en anglais.
Cela donnerait, traduit en français (merci de me signaler une erreur de traduction) :
"UMMOALEWEEANNI
Langue : espagnol
Nbre de copies :7

Salutations, bipède à base de carbone !
Monsieur,
Mon père , aujourd'hui décédé, a recommandé que je visite les universités prestigieuses de cette nation. Je profite de cette occasion pour dire quelque chose de capital :
NOUS SOMMES REVENUS.
Après quelques changements sur UMMO et dans sa politique, maintenant que les conditions isodynamiques ont permis un retour sur votre astre solidifié, nous sommes autorisés à agir différemment.
Restez à l'écoute.
DEI-99"

- Le texte est écrit avec une police imitant la frappe baveuse d'une machine à écrire type grand-maman "Moms typewriter" trouvée sur fontsquirrel.com
Source : ummo sur oumo.fr le 02/09/15 11h38

- Une date, "2015/12/08, 12 août 2015", est mentionnée d'une main très maladroite en bas à droite. Elle est exprimée avec les signes ummites symbolisant les chiffres et est codée comme il se doit en base 12.

- Les ummites authentifient leurs documents par un sceau : une empreinte de doigt avec le signe symbolisant leur gouvernement. On retrouve ici aussi un sceau, mais l'empreinte est très inhabituelle, plus grosse, la forme du doigt évoque un pouce. Le sigle n'est pas celui classique de l'UMMOAELEWEE mais celui du UMMOALEWEEANNI. (cf D68 )

- Un timbre d'affranchissement personnalisé avec un véhicule ummite à pattes (illustration que l'on peut trouver sur le net) porte la date d'un tampon postal en date du 20/08/15. Le signe de l'UMMOALEWEEANNI a été ajouté sur le véhicule.

- Complètement en travers en haut et en bas de la carte, on retrouve dans une autre police la mention en anglais et en espagnol : "Ne nous croyez pas", leitmotiv des lettres ummites.

- On trouve aussi ce qui pourrait être les lettres S et H tracées en plusieurs couleurs au crayon.

Qui a reçu ces cartes ?

Si l'on en croit ce qui écrit sur la carte postale, 7 destinataires (oui, 7...) devraient pouvoir être recensés.
On en connaît 2 :
- Ignace Darnaude
- Luis R. González cf le blog d'Alejandro Agostinelli


Remarques :

- La société d'édition espagnole FISA a effectivement distribué des cartes postales de Londres. 
Elles sont échangées par des collectionneurs.

- La formule de salutation, comme le ton du message, sont pour le moins très surprenants. Tout cela sonne comme une grosse blague. (Pour ceux qui ne le sauraient pas, les ummites nous ressembleraient comme deux gouttes d'eau et seraient, comme nous, une forme de vie basée sur la chimie du carbone.)

- Il conviendrait de vérifier que le timbre est bien un vrai timbre (et pas une impression comme le reste) et que le tampon postal n'est pas falsifié. Je n'ai pas eu la carte entre les mains...

- On aimerait avoir accès à la carte reçue par Luis R. González pour pouvoir comparer !

Quels pourraient être les expéditeurs ?

- On peut penser comme l'évoque Agostinelli au fils de Peña (la référence au père disparu peut le suggérer). Le fils de Peña n'avait-il pas confié à Jose Juan Montejo que l'affaire Ummo n'allait pas disparaître avec son père ?

- Pourquoi pas un proche de Darnaude qui aurait passé quelques jours en Angleterre pour les vacances et qui aurait préparé une carte tranquillement chez lui avant de partir ?

- Luis R. González et José Juan Montejo avaient aussi pensé à des plaisantins grands-bretons.

- Bien sûr, on peut se dire que ce sont de vrais extraterrestres qui s'expriment ici, mais personnellement, j'ai comme qui dirait un gros doute...

En tout état de cause, on peut se demander si la source de ces cartes est la même que celle des tweets, car il y a des points communs :
- langue : espagnol + anglais (ah, si la carte était rédigée en dialecte sxtokavien croate...)
- l'approche moqueuse (le bipède au carbone, le "Nous sommes de retour" et les 7 prières pendant 7 jours). Pardon, je corrige ma formulation suite à une remarque de Sophie : la reprise pendant 7 jours de la même prière précédée et suivie de 6 à 7 minutes de silence.
- la référence à un disparu (DEI-98 / OEOE)

Affaire à suivre !

NOTA : Merci à Fredounet et à Xavlexav pour leurs apports respectifs.

Épilogue : Affaire classée

Le faussaire a avoué. Il s'agit finalement de  Luis R. González qui a utilisé ce moyen peu élégant pour la promotion d'un livre dont il est l'auteur "UMMO historia de una obsesion".
Vous trouverez tous les détails sur le blog d'Agostinelli.

Billet suivant

2 commentaires:

  1. Bonjour

    Mauvaise formulation " les 7 prières pendant 7 jours"
    Non, c'est une prière pendant 7 jours (la même prière)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sophie,

      Je vais corriger :)
      Je crois que cette erreur de formulation reflète le crédit que j'accorde à ce tweet...

      Supprimer



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis ! Si le cadre de saisie ne s'affiche pas, assurez vous que vous avez activé le javascript sous votre navigateur.

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite... Mais ne vous inquiétez pas, tous ceux respectant le cadre légal de publication sur le net, la bienséance et la politesse seront mis en ligne. Sauf le SPAM, et les commentaires anonymes ne précisant pas de pseudo...
ATTENTION : Si vous postez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !