Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

Qu'avez-vous prévu pour 2019 ?

mercredi 24 février 2010

Ep27 – Les possibilités des vaisseaux ummites


Les étoiles défilaient maintenant à toute allure en bordure de mon casque virtuel.

Mon champ visuel suivait docilement les déplacements de mon regard. Comme je fixai quelques secondes le bord gauche de l’écran, j’eus bientôt une vue arrière du vaisseau.
A cet instant, je crus déceler une lueur orangée sur le fond étoilé.
«UEWA OEMM à 6 heures.»
La voix de spatioport qui venait de prononcer ces paroles inquiétantes n’était autre que celle de l’ordinateur central.

« Eh !, m’écriai-je, nous sommes pris en chasse !
- Oui, nous avions remarqué, rétorqua laconiquement Lark. Merci d’avoir converti votre langage au niveau de l’interface de pilotage, ajouta-t-il à l’attention de DIUUL
- En ce qui concerne notre poursuite, elle était inévitable. Quant à la traduction, c’était la moindre des choses, répondit DIUUL.
- Vous avez oublié de convertir certains termes, me moquai-je. Ils vous poursuivent pourquoi, exactement, « vos frères » ?, insistai-je, tout en me cramponnant à la cavité qui me tenait lieu de siège. Je crains de ne pas avoir tout compris…
- C’est une longue histoire et, désolé, mais je préfère laisser mes capacités cérébrales concentrées sur la fonction de pilotage, tout du moins pour un bref intervalle temporel !
- Bravo !, m’insurgeai-je, on récupère un passager clandestin poursuivi par nos colonisateurs. Le dit passager prend le contrôle de l’appareil. On peut s’attendre à craquer rapidement à force de l’entendre s’exprimer à la manière alambiquée ummite. Et, pour parfaire le tout, on a déjà ses comparses aux trousses alors qu’on vient à peine de partir. Tout va très bien, grommelai-je.
- Il n’y a pas eu colonisation, corrigea DIUUL.
- C’est le débat à ne pas aborder…, fit remarquer Lark. Pourquoi avoir embarqué une femme…, murmura-t-il comme pour lui-même, ce sont de vrais moulins à paroles. Attention, je crois qu’ils se rapprochent , reprit-il avec un timbre angoissé. »

ummo ummite vaisseau nef soucoupe uewa


Comme pour confirmer ses paroles, mon écran zooma sur la soucoupe qui nous talonnait.
«Vaisseau visé et accroché ! Vaisseau visé et accroché ! Danger !, lança Olga (je venais de baptiser ainsi le calculateur de bord).
- Ils ne vont tout de même pas nous descendre ?, m’alarmai-je.
- Non, non, ironisa Lark, juste nous décérébrer.
- Quelle terminologie inadaptée, s’en mêla DIULL. Préparez-vous pour une OAWOOLEIDAA…
- OAWOOLEIDAA enclenchée, confirma la voix synthétique. »

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, j’affermis donc ma prise sur le rebord du siège au point, très probablement, d’en avoir les jointures blanchies. Un son ressemblant à une explosion retentit.
Et, alors que je m’attendais à quelque sensation étrange et très désagréable, j’eus juste une impression d’éclair orangé.

J’avais d’instinct fermé les yeux. Je les rouvris, pour découvrir l’immensité de l’espace constellée de points lumineux. Tout semblait normal. Je tournai le regard vers l’arrière. Rien. Le vide spatial n’avait jamais aussi bien porté son nom.
« On les a semés ?, m’enquis-je, la voix pas tout à fait assurée.
- Oui ! Ils ne peuvent savoir dans quel espace tridimensionnel nous avons translaté, confirma Lark.
- Prise de coordonnées terminée, nous informa Olga. Nouvel itinéraire calculé. »

<---PREC                                                                 SUIV--->



 

2 commentaires:

  1. Trop cool,cet espace tridimensionnel.

    RépondreSupprimer
  2. Un grand merci et bienvenue à mon nouvel abonné à bord de cet espace blogspot, humble reflet d'un WAAM décadimensionnel.

    RépondreSupprimer



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis ! Si le cadre de saisie ne s'affiche pas, assurez vous que vous avez activé le javascript sous votre navigateur.

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite... Mais ne vous inquiétez pas, tous ceux respectant le cadre légal de publication sur le net, la bienséance et la politesse seront mis en ligne. Sauf le SPAM, et les commentaires anonymes ne précisant pas de pseudo...
ATTENTION : Si vous postez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !