Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

Qu'avez-vous prévu pour 2019 ?

dimanche 23 janvier 2011

Ep35 - Retour au bercail, pardon, dans notre WAAM



« Il est effectivement possible, poursuivit DIUUL, que certaines ethnies s’intéressent de près aux activités des Dzéta-Réticuliens…»

Lark leva un sourcil avec un air interrogateur et soupçonneux.
« Oui, avoua DIUUL, mes frères aussi, je le concède. Mais ce serait illogique d’en déduire un quelconque lien avec nos implants cérébraux. De toute façon, le vaisseau sphérique que nous avons croisé n’est de toute évidence pas une nef d’UMMO.

- Bien ! Et… Que fait-on, maintenant?, soupirai-je.
- Rien, répondit DIUUL, si ce n’est continuer notre route. N’oubliez pas que nous devons revenir assez rapidement dans notre WAAM référentiel de départ, mais suffisamment loin de notre point de disparition. Mes frères sont toujours à nos trousses. Nous avons pris un raccourci, mais ils peuvent en emprunter d’autres. J’espère qu’ils vont se diriger sur Trikha comme prévu. Nous, nous allons vite déclencher une OAWOOLEIDAA et remettre le cap sur XANTON. Mettez votre équipement et installez-vous dans votre siège.»

Nous connaissions désormais par cœur les sensations que nous allions éprouver, aussi nous ne prêtâmes pas attention à la matière molle qui vint remplir la cabine tandis que le vaisseau accélérait. Quelques minutes plus tard, DIUUL enclencha une phase d’OAWOOLEIDAA qui nous fit revenir dans notre univers tridimensionnel habituel, celui où nous pouvions espérer un jour retrouver XANTON et la Terre. Mais nous guettions tous, sur l’écran de nos casques virtuels qui nous montrait en 3D l’image de l’espace entourant le vaisseau, la moindre anomalie, tout insignifiant petit point brillant qui aurait pu cacher un vaisseau en approche. C’était inutile. Nous aurions pu tout aussi bien nous remettre à jouer dans un des univers imaginaires que nous offrait la technologie des casques ummites, et faire confiance aux nombreux systèmes de détection de notre vaisseau. Mais l’angoisse nous serrait le ventre, tout du moins le mien et celui de Lark, car un Ummite est-il capable de paniquer avant l’heure?

Les heures passèrent. Et chaque minute qui s’écoulait contribuait à nous redonner confiance. Nous cédâmes bientôt aux tentations offertes par le casque. Nous étions enfermés dans une pièce minuscule et pourtant, tous les possibles, tous les univers, toutes les sensations visuelles, auditives, olfactives s’ouvraient à nous. Jamais, je ne m’étais sentie aussi libre. Rien à faire ou presque, Olga, le cerveau central, s’occupait de tout. 

Une pensée m’assaillit soudain. J’allais me transformer en légume équipé d’une paire d’yeux, de narines, et d’oreilles surdimensionnées, mes muscles inutiles allaient fondre!

Image réalisée à partir d'un clipart du site https://openclipart.org



Je souris intérieurement de mes idées loufoques et le souvenir de la musculature souple de DIUUL me revint en mémoire :

« Cela vous arrive de faire du sport pendant les voyages spatiaux ?» 
  

<---PREC                                                                 SUIV--->

4 commentaires:

  1. Tu t'es fendu pour celle-là...
    Mais je dirais plutôt que c'est un concombre démasqué... ;)

    RépondreSupprimer
  2. looooooooool !!!

    Mais je l'admet... J'ai piqué cette boutade à un copain. ;p

    PS : roooooooo!!! MDR!

    RépondreSupprimer
  3. Tu n'es pas obligé de tout interpréter au 3ème degré! Ce n'est pas du tout mon genre d'utiliser un langage à plusieurs niveaux...

    RépondreSupprimer



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis ! Si le cadre de saisie ne s'affiche pas, assurez vous que vous avez activé le javascript sous votre navigateur.

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite... Mais ne vous inquiétez pas, tous ceux respectant le cadre légal de publication sur le net, la bienséance et la politesse seront mis en ligne. Sauf le SPAM, et les commentaires anonymes ne précisant pas de pseudo...
ATTENTION : Si vous postez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !