Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

dimanche 5 juin 2011

Les Ummites et les mutilations animales et humaines

 
Ceux qui ne connaissent pas tout le dossier Ummo ignorent certainement certains côtés sombres de nos supposés extraterrestres. Je vous invite à plonger dans un de ses aspects les plus étranges.

Reprenons très succinctement les faits :
En 1954, un fait divers extraordinaire défraie la chronique dans les journaux espagnols. Pensez-donc : on vient d'apprendre que Doña Margarita Ruiz de Lihory, riche dame excentrique de la noblesse au passé tumultueux digne de Mata Hari, aurait mutilé le cadavre de sa fille Margot. L'exhumation met en évidence qu'effectivement il lui manque la main droite, la langue, les yeux (retirés avec une précision chirurgicale) et... des poils pubiens.

affaire de la main coupée - Albacete
Illustration réalisée à partir de cliparts de https://openclipart.org

Pire, lors de l'enquête, on découvre sous la maison une pièce secrète garnie de bocaux avec des restes d'animaux (têtes de chiens, entrailles, peaux) et un pot dans lequel baigne la main droite de Margot. Va s'en suivre un procès où la comtesse et son amant échapperont à la prison en alléguant que la dame voulait tout simplement garder quelques restes de sa fille en souvenir, comme s'il s'agissait des reliques d'une sainte.
Pour parfaire le tout, Baker, le petit ami de la défunte Margot, en relation avec un agent de la CIA nommé David Cook, se serait suicidé quelques années plus tard en se défenestrant.

Evidemment, les rumeurs enflent autour de "l'affaire de la main coupée" : 
- Doña Margarita s'adonne à la magie noire.
- Doña Margarita s'enrichit grâce à  la contrebande en utilisant des peluches, voire des animaux en chair et en os pour passer la marchandise.
- On aurait vu des médecins blonds et étrangers travailler chez la comtesse avec un faux passeport canadien. Certains auraient aperçu deux hommes de type nordique au cimetière ou à la morgue. Des noms allemands sont avancés pour ces mystérieux individus:  Framrenberg  et Schmidt. On en déduit que ce sont des médecins nazis en cavale qui menaient de sinistres expériences chez la marquise.


Le souci c'est qu'aucune de ces histoires ne tient vraiment la route :
- Prenons la piste contrebande : cela pourrait expliquer les cadavres d'animaux mais pas les mutilations de sa fille.
- Quant à la piste nazie : les deux noms allemands cités ne correspondent en fait à aucun criminel de guerre recherché. D'autre part, on voit mal pourquoi Doña Margarita aurait laissé ces médecins SS mutiler sa fille et pourquoi ceux-ci auraient pris un tel risque.
- Dernière hypothèse : la magie noire. Quel serait cet étrange rituel qu'aurait perpétré la marquise sur Margot? La dame était-elle folle? En tout cas, elle n'a pas terminé ses jours internée. N'oublions pas que la dame n'était nullement formée en chirurgie et que les ablations semblaient être le fait de spécialistes.

Bref, tout cela restait bien mystérieux, jusqu'au début des années 1970, 3 ans après la mort de la marquise, où les Ummites lâchent une bombe dans leur lettre référencée D108.
Ils sont responsables des mutilations effectuées sur les animaux et sur le corps de Margot. Je vous laisserai le plaisir de découvrir leur récit où ils avouent s'être retrouvés dans une situation ingérable, dangereuse et qui les a laissés dans un état de panique inhabituel chez eux.


En résumé, ils voulaient effectuer des expériences en biologie sur des animaux dans le plus grand secret. Ils ont choisi la maison de la marquise pour leurs essais. Mais un incident imprévu a failli tourner au drame : Margot, déjà malade, a été contaminée avec un virus qui, en mutant, risquait de devenir une menace pour notre planète. Les Ummites ont donc été amenés à prendre des mesures prophylactiques d'urgence en enlevant les organes atteints.
Cette histoire n'est peut-être qu'une simple reprise ultérieure d'un fait divers par des auteurs bien terriens des lettres d'Ummo. Mais en tout cas, elle colle avec les faits. Et les "Ummites" vont même jusqu'à expliquer les circonstances du pseudo-suicide de l'ami de Margot.
Notons aussi que Jean Pierre Petit évoque dans un de ses ouvrages avoir retrouvé par hasard le rapport d'un détective privé engagé par Farriols pour faire des recherches sur le dossier de la main coupée et qui concluait en s'étonnant sur le grouillement d'agents de services secrets de divers pays autour de l'affaire... Cela n'aurait rien d'étonnant si Albacete a été visité par de mystérieux aliens.



Mais, à titre personnel, ce qui m'a le plus interpellée dans cette partie du dossier Ummo, c'est la méthodologie mise en place par les supposés extraterrestres Ummites pour leurs travaux secrets de biologie en Espagne, méthodologie qu'ils expriment clairement dans leurs lettres :
- ils ont décidé de mettre en place une couverture
- ils ont choisi à cet effet Doña Margarita Ruiz de Lihory pour son profil perturbé, les rumeurs sur ses troubles mentaux
- ils se sont présentés à elle sous une fausse identité puis s'en sont fait une amie (jamais elle n'a su qu'ils n'étaient pas de notre planète)
C'est exactement le même scénario que celui que j'évoquai dans un de mes précédents billets lorsque j'ai imaginé comment les Ummites ont pu impliquer Peña, au profil tout aussi ambigu et trouble que la marquise, en le mouillant jusqu'au cou et sans jamais lui avouer quoi que ce soit sur leur identité réelle (la lettre E43 semble indiquer que Peña croyait travailler de concert avec la CIA).
Après tout, quand une recette est bonne, pourquoi en changer?


Pour finir, on se sent obligé de remarquer le parallèle entre les mutilations chirurgicales de la langue, des yeux de Margot et celles infligées à de nombreuses têtes de bétail aux USA. Les "Ummites" seraient-ils liés aux mutilations animales recensées dans diverses parties du globe?


Mes sources et les lettres ummites liées à cette affaire sont citées dans la page bibliographie (à propos de l'affaire de la main coupée). Je vous invite à les consulter pour en savoir plus.

Suite

5 commentaires:

  1. Pour reprendre le Colonel Jack O'neill, je cite : "Monsieur Burns est un Goa'uld!" Pour le dire autrement, on projette souvent sur les choses qui nous interpellent nos propres obsessions. Et les agents secrets et les détectives n'en sont pas exempts. Les ummites n'en sont donc pas moins hommes et femmes! Une expérience si ciblée avec un risque si élevé... Hum... L'erreur est ummite certes mais... je ne comprends pas pourquoi ils ou elles auraient jouer avec le feu à ce point là.

    Cette récente bactérie végétale serait-elle elle aussi la résultante d'expériences particulières de personnes particulières? Non, personne n'a perdu sa main. Hihihi !

    Je reste persuadé que les ummites sont une élite scientifique mondiale.

    Quant à moi et de part mon génie non-reconnu, serais-je le sujet d'une expérience Ummite?

    Je te taquine, mais ces lettres sont très intrigantes.

    GROS BISOUUUUUUUUS !!!

    RépondreSupprimer
  2. Quand tu dis que nos analyses sont souvent biaisées par le fait de nos obsessions personnelles, je suis entièrement d'accord avec toi. C'est d'ailleurs ce qui t'incite à croire -sans avoir lu la totalité du dossier ;-) - qu'une élite scientifique serait responsable du plus gros canular de tous les temps. Je te rassure, moi aussi je te taquine.
    Je n'ai pas éliminé cette hypothèse d'ailleurs, mais ce qui me semble improbable (et cela trahit ma vision très négative de l'humanité) c'est que personne n'ait jamais lâché la moindre information. Un travail si colossal pendant tant d'années pour finalement rester anonyme, cela ne ressemble guère au commun des mortels, pas plus que l'aisance avec laquelle les auteurs passent d'une spécialité scientifique à l'autre, comme cela, au détour de la conversation.
    Replaçons nous dans le cadre de l'hypothèse alien, tu penses que les "ummites" n'auraient pas pris le risque de commettre une erreur comme celle de l'affaire d'Albacete. Peut-être, mais rien ne nous prouve qu'il s'agit effectivement d'une erreur. On ne doit surtout pas croire sur parole ce qui est écrit dans les lettres, la prudence s'impose, surtout si ces courriers sont rédigés par des êtres plus intelligents que nous.
    Mais, pas de panique, toute cette histoire n'est peut-être que l'oeuvre de joyeux désoeuvrés qui souhaitent occuper les méninges jusqu'à l'obsession de tous les amateurs d'énigmes...

    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
  3. :-)

    PS : pardon pour les fautes d'orthographe, honte à moi! :-(

    Gros Bisous !

    RépondreSupprimer
  4. Hem, je crois que les "élites scientifiques" ont autre chose à faire, que de monter des canulards sophistiqués..
    Ou alors, il faut savoir ce qu'en était la finalité..
    "faire croire aux ummites".
    Eh bien , ça n'a pas très bien marché. Ou peut être que quelques sectes ont pu être créées au passsage ?
    C'est beaucoup de travail pour pas grand chose.

    RépondreSupprimer



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis ! Si le cadre de saisie ne s'affiche pas, assurez vous que vous avez activé le javascript sous votre navigateur.

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite... Mais ne vous inquiétez pas, tous ceux respectant le cadre légal de publication sur le net, la bienséance et la politesse seront mis en ligne. Sauf le SPAM, et les commentaires anonymes ne précisant pas de pseudo...
ATTENTION : Si vous postez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !