Nouveau sur Futur en Folie De nouvelles lettres datées de 2011: les GR.  
Derniers commentaires accessibles à partir de la colonne de droite du blog ou par le flux de commentaires.
Pour visualiser plus de 200 commentaires, n'oubliez pas de cliquer sur "Charger la suite". C'est tout en bas.
ATTENTION : Si vous commentez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !

samedi 9 mai 2015

Les aveux de José Luis Jordán Peña - Complément d'information

Si vous connaissez ce blog ou le dossier Ummo, vous avez peut-être lu les derniers aveux écrits de celui qui a déclaré être l'instigateur de toute l'affaire : José Luis Jordán Peña.
J'ai déniché un complément d'information paru dans le n° 77 de "EL OJO CRÍTICO".

Jose Juan Montejo y raconte ses derniers contacts avec Peña, en 2013 et en 2014, juste avant le décès de ce dernier.

Cet article, très long et malheureusement pour moi en espagnol, nous apprend de nombreux détails non mentionnés par Peña dans ses aveux de 2010 à Ignacio Darnaúde. Je vais essayer de vous le résumer ici.
Si, par malheur, je fais une erreur d'interprétation due aux traductions automatiques aux résultats parfois surréalistes, merci de m'en informer.
Je vous conseille dans tous les cas de vous référer à l'article source.

Le lendemain du décès de Peña

Le fils de Peña aurait confié à Montejo que ce n'était pas parce que son père était disparu que l'affaire Ummo allait en rester là. Cela se vérifie...

Le 10/06/13 donc, Montejo rencontrait Peña pour un entretien de 3 heures...

Peña lui aurait alors révélé que son ancien patron, de la compagnie Agroman, étant désormais décédé, il pouvait parler d'une recherche sociologique, une étude de marché, qui avait été mise en œuvre par cette compagnie dans les années 60 et qui avait servi de précédent à l'affaire Ummo.

Agroman souhaitait en effet publier une revue intitulée "Revista de Occidente "
Cette expérience comprenait plusieurs phases :
- Une étude des niches de niveaux culturels de Madrid a été réalisée au moyen de sondages relatifs à la lecture de différents magazines
- Les secteurs d'un niveau culturel plus élevés ayant été ainsi décelés, un exemplaire scellé de la revue d'Agroman avait été envoyé aux membres de ce panel, puis réclamé dans la foulée car soi-disant distribué par erreur. La compagnie pouvait ainsi contrôler ceux qui avaient montré de l'intérêt pour la revue.
On notera que Peña a ajouté qu'il n'y avait aucune trace de ces travaux.

Cette étude, concernant les gens influant de la société madrilène, aurait donné envie à Peña d'en faire une autre plus ambitieuse et à plus long terme, portant en germe l'affaire Ummo. La société Agroman n'aurait pas voulu s'impliquer dans cette idée qui n'avait rien à voir avec ses priorités.

Montejo cite au passage une autre anecdote qui aurait également inspiré Peña et que ce dernier aurait narré lors de précédentes interviews : une expérience où des billets étaient jetés par les fenêtres et qui avait entraîné suffisamment d'agitation pour être publiée dans les journaux.

Pour en revenir aux suites de l'étude d'Agroman, Peña fit appel à un sociologue américain qui refusa cette idée comme contraire à l'éthique (sa lettre de refus aurait été conservée par Peña dans ses archives à Alicante).
C'est alors que peu de temps plus tard,  Peña fut contacté par téléphone par quelqu'un à l'accent étranger appartenant à une "institution X" prête à l'aider.  Peña aurait alors déclaré qu'au début il soupçonnait que son correspondant était américain mais que par suite il avait pensé au Mossad israélien. 
l'affaire Ummo et l'institution X


Peña aurait toujours employé le terme vague d'institution ou d'institut au cours de son entretien avec Montejo, arguant que les résultats de l'expérience Ummo étaient toujours la propriété de cette institution et qu'il ne se sentait pas autorisé à en parler.

Montejo commença alors à interroger Peña sur ses collaborateurs, citant Íker Jiménez que la lettre de novembre 2010 mentionnait. Et là surprise, Peña nia et quand Montejo lui rappela les termes de la lettre, Peña se défendit en disant que certains passages avaient été trafiqués et n'étaient pas de lui. 
En ce qui concerne ses autres complices Vicente Ortuño aurait participé aux traces de l'atterrissage d'Aluche, aux photos de San José de Valderas mais n'aurait écrit aucune lettre.
Alicia Araujo, ayant officié à l'ambassade US de Madrid, est présentée comme l'intermédiaire entre  Peña et l'institution X.
Peña aurait aussi eu recours à Trinidad P. et à Mercedes Carrasco pour distribuer, remettre les courriers et à son beau-frère, comme faux témoin pour l'atterrissage près du restaurant de "La Ponderosa".
Quand à d'éventuels partenaires rémunérés, là, Peña refusa de répondre.

Questionné à propos des atterrissages d'Aluche et de San José de Valderas, Peña donna quelques détails sur l'élaboration des traces et curieusement, affirma avoir choisi le site de Valderas d'après photo (faite par qui ? pourquoi ?). Il admit aussi être le mystérieux témoin Antonio Pardo qui avait écrit la lettre référencée E22.

Peña, s'il s'est déplacé parfois à Londres pour des raisons personnelles, l'aurait fait également sur demande de l'institution X. Il aurait ainsi reçu, peut-être en 1970, un appel ummite dans une cabine téléphonique. Comprenne qui veut... C'est lors d'une de ses visites qu'on lui aurait remis un petit cristal de 3 cm sur 4, qu'il a montré à Montejo donc qui existe effectivement, avec à l'intérieur une inscription "The Holy Bible" (faite de lignes et de colonnes de minuscules carrés) et un sceau de 7 points.

En ce qui concerne l'affaire de la main coupée, Peña confirma avoir brodé autour d'un fait divers.

C'est Alicia Araujo qui aurait transmis l'information venant de l'institution X comme quoi un état d'alerte nucléaire allait être mis en œuvre en 1973.  Le code d'entrée de l'abri, l'information ayant été relayée dans les lettres ummites, serait une pure invention de Peña.

Peña se serait aussi inspiré pour l'affaire Ummo d'un récit sous hypnose d'abducté.

Peña revendique ici également, à côté de l’affaire Ummo, la création de groupes sectaires à tendance masochiste.

Et à la fin de l'entrevue, Peña dévoila à Montejo un dossier comportant des esquisses ummites, une copie carbone d'une lettre, un rapport inédit avec un sceau vert, des dessins originaux portant le sceau lilas, une invitation à une conférence sur la parapsychologie où il apparaissait en tant que sociologue...

Comme Peña suggèra de compléter cette interview par une liste de questions écrites, Montejo se mit au travail et élabora une liste de 200 questions. Il lui envoya un premier jeu de 138 questions. Mais Peña après avoir réclamé en vain la totalité du questionnaire ne répondit jamais...

Échanges avec Peña, téléphoniques cette fois (30/08/13).

Cet échange a eu lieu alors qu'il était parti pour l'été dans sa résidence d'Alicante.
Montejo avait informé un investigateur local, Vicente Orozco qui l'a alors aidé en menant ce dialogue retranscrit sur le site.

Vous y verrez que Peña y indique avoir choisi le sigle ummite par hasard et que cela n'avait rien de mathématique.

Il confirme ne jamais avoir mis les pieds en France pour préparer les lettres liées à l'arrivée sur Terre. Il se serait juste informé dans des livres et aurait tenu compte de ses propres souvenirs de promenades en montagne autour de Madrid.

Il n'aurait pas été informé des recherches menées à ce sujet par le groupe U3.
Groupe U3 : LAS MENTIRAS DE UMMO. EL ENGANO DE LA JAVIE. ("Mundo desconocido" Barcelone, N°64 - Octobre 1981, p.56-73  cf http://www.ummo-sciences.org/fr/ummocat.htm

Montejo lui demande alors s'il connaît Jules Verne et Edgar Rice Burroughs, auteur de "Tarzan" et du "Cycle de Mars". Il est très affirmatif pour le 1er et commence à bafouiller pour le second en disant que ces ouvrages n'étaient pas très connus.

Même hésitation avec déni à propos de l'ancien logo de l'Universum Film AG qui ressemble beaucoup à celui des ummites.

Lors d'un deuxième appel, Peña semble beaucoup moins sujet aux cafouillages.

Orozco lui demande de retrouver dans ses archives l'original de la lettre de 1965 d'un professeur américain, ami de Montejo. Mais Peña répond qu'il ne va pas trouver, n'ayant plus assez de force.
Peña dit également ne plus se souvenir de la date ou des circonstances de sa rencontre avec Alicia Araujo. Il nie également avoir en sa possession des négatifs des photos de Valderas ou le modèle de soucoupe utilisé et raccroche brutalement.

Par la suite Montejo a eu quelques échanges par mail avec Peña

Peña y précise que les intentions de la mystérieuse institution n'étaient pas d'évaluer un échantillon sociologique et que l'opération s'est terminée à la fin de la guerre froide.
Il affirme que son erreur a été de vouloir combiner une analyse de l'échec culturel en Espagne avec celle du sadisme qui toucherait 4% de la population...

Montejo termine en s'interrogeant sur le tweet d'@oaxiiboo6 venant rendre hommage à Peña.

Conclusion :
On ne sait toujours pas quelle serait cette "Institution X". Les preuves concrètes les plus déterminantes (modèle de soucoupe, négatifs) font défaut.
Beaucoup de questions restent sans réponse.
On sent bien que l'organisation de l'affaire est complexe, mais toujours aussi fumeuse...



Suite

27 commentaires:

  1. Bravo Isabelle pour avoir déniché cela, je vais le regarder de plus près.

    a+

    RépondreSupprimer
  2. Ceci étant Pena n'est pas "fiable", et d'après Hoaxiboo, il ne l'est pas "intentionnellement". Il a menti pour couvrir l'affaire, donc que ses mensonges et falsifications continuent a travers l'interview d'un journal risque de ne pas nous apporter grand chose de plus que "des détails sur la manière dont il à monté ses différentes couvertures".

    Je tiens ABSOLUMENT a AFFIRMER (bien que pour justifier il faudrait que je vous donne mon article d'environ 20 pages sur la galerie de la javie) qu'il est IMPOSSIBLE de monter une histoire aussi cohérente que celle de l'atterrissage de la Javie sans avoir mis les pieds dans la région.

    Cela même ne suffit pas, il faut en sus disposer de moyens "lourds" (photos aériennes, en particulier, mais pas seulement).

    D'autre part il y'a le vol "IB 13 31" en fait IB ( " I B °ou encore |3 13 31 , qui a été "survolé" par un.. astronef étrange et insolent.

    POURQUOI CE NUMERO DE VOL PRECISEMENT ???!!! Sinon pour rendre hommage a Jose Jordan ...

    Ne venez pas invoquer le "hasard", donnez plutot des "probabilités" pour le choix de ce numéro de vol, sachant que

    JLJP est né un .. 13 Octobre 31. Comment IBéria numérote t'elle ses vols. Donc IB, facile, ensuite 13 31, une chance sur combien ?

    Le hasard c'est une probabilité, ou sinon c'est un argument idéologique de "zététicien". Si vous lui parlez ensuite de "probabilités" l'homme vous dira que "vous avec un comportement irrationnel donc que forcément vos probabilités ne valent rien puisque vous parlez des ovnis et c'est mal ! "

    Vous comprenez cette psychologie ?

    Tous ceux qui se sont intéressés de près a cette histoire d'ummite ont été plus ou moins martyrisés. J'ai déjà donné.
    Et si ça continue il faudra que ça cesse :)

    Bordel de shit !




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, le zététicien vous dira que dans la cas d'un vol ayant croisé un engin marqué du sigle Ummo, en cherchant bien dans toutes les dates de naissance des différents intervenants et dans toutes les données numériques citées dans les lettres, on finira bien par trouver une corrélation.

      Supprimer
  3. Enfin , passionnant document, mais ce soir j'ai bien la flemme.

    Je préfère feuilleter mondialisation.ca,

    Je suis snob , j'ai les mêmes gouts littéraires que hoax si laid. D'ailleurs on est snob a mort, c'est ça qu'es bon.
    Et puis c'est gratuit, donc .. faut profiter.

    :)


    http://www.mondialisation.ca/lelection-britannique-du-point-de-vue-europeen/5448468



    RépondreSupprimer
  4. Mmouais je l'ai lu ton article, y'a pas grand chose.. Les groupes sectaires, la secte Piropos, on connaissait déjà..

    Le fait que Agroman aie voulu lancer une opération de markegting en effectuant un sondage d'opinion, peut être nouveau pour l'époque, mais bien loin de l' "affaire"..

    Tout ça est bien confus. Ca n'a pas l'intérêt du boulot de JJ Benitez, par exemple. Très confus. Pas de l'ufologie, Pena begaye au téléphone, bon, rien de vraiment neuf. Mais c'est intéressant quand même, le truc


    Paix a son âme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, c'est intéressant parce que justement cela n'apporte rien de neuf.
      Quand on vieillit, on a plus de chance de sortir des vérités cachées. Et là, rien. En soi, c'est significatif, même si cela n'aide pas !

      Supprimer
    2. > "Si, c'est intéressant parce que justement cela n'apporte rien de neuf."

      Ah ça c'est original comme point de vue... "C'est intéressant parce-que plus ça va et plus c'est flou, donc plus c'est flou et plus c'est intéressant".

      C'est marrant, j'ai assez tot compris en ce qui me concerne que l'affaire UMMO plus ont tentait d'essayer de la démêler, c'est à dire de déterminer son authenticité, et plus on sombrait dans dans la troisième valence de la logique tétravalente... Par chance, j'ai évité la "torture", dont certains semblent avoir été victime dans leur quête effrénée de la "preuve de l'authenticité" ( c'est normal, je suis Balance, comme Pena... et Jean Claude Vandamme https://www.youtube.com/watch?v=ru4u1dVL-Ms )

      D'ailleurs, un moment, j'ai même supputé qu'un des objectifs des lettres, était précisément d'entraîner les lecteurs à cette disposition cérébrale un peu particulière... du reste, les ummites commencent leurs échanges par "ne nous croyez pas", soit une variante du paradoxe du menteur, qui met forcément l'esprit binaire à l'épreuve et met en condition pour la séance de sport qui va suivre... pour ceux qui n'arrivent pas à quitter le mode bivalent, sans le fusible du rejet pure et simple à la première porte de sortie (methode Oncle Dom) la récursion synaptique doit faire chauffer les circuits.

      Je découvre que le dossier sous-jaçent des lettres est finalement encore pire, et apparaît peut-être effectivement presque comme une punition… « t'as pas voulu juste lire les lettres ? Ok alors tu va voir ce que tu va voir ! Vas y démele ça ! http://blogs-images.forbes.com/ronashkenas/files/2014/06/7670055210_ceb0c9ef9a_b.jpg  »

      https://www.youtube.com/watch?v=V3-a58Wt2tk

      Supprimer
    3. Oui, j'assume ! :) :)

      L'image convient parfaitement pour le sac de nœuds. Surtout qu'on ne peut pas se permettre de couper les câbles d'un bon coup de cisaille...

      L'affaire Ummo, ce sont : des lettres déjà assez énigmatiques comme ça en elles-mêmes, des dialogues par téléphone et tout un tas de dossiers satellites comme l'affaire de la main coupée, les "atterrissages" d'Aluche avec traces au sol, de Valderas avec vraies fausses photos, des micros posés par ci par là, des ordinateurs qui affichent des messages, une guérison miraculeuse, l'énigme du suaire de Turin, les cas du vol d'IBERIA ou de Vorojnev, une ferme cambriolée, la grotte de la Javie, les interventions de Seth B., les analyses à la Mel Vadeker, les aveux bancales de JLJP et maintenant les tweets, j'en passe et des meilleurs.

      Et il y a un point commun à tout ça, impossible pour l'instant de trancher de manière certaine sur aucun de ces sous-ensembles !
      On est effectivement en pleine logique ternaire (au moins).
      Comme sur la question de la nature des OVNI ou sur celle des abductions...

      Alors, voilà, comme je ne peux faire faire exploser les murs du rêve comme dans Inception, je me contente de les montrer du doigt. Hey Ho, vous qui passez par ici, impossible d'affirmer : "Ummo, c'est un canular avoué" ou "Les ummites, ce sont de gentils extraterrestres blonds qui viennent nous aider". Trop facile, il y a des éléments qui ne collent pas.

      Et donc, même si cela semble paradoxal voire digne de Van Damme que de dire c'est intéressant parce que justement il n'y a rien d'intéressant, les derniers échanges avec JLJP sont conformes aux standards de l'affaire. Certains auraient certainement pu espérer la révélation, la preuve accablante de la supercherie. Raté. JLJP n'a rien lâché de plus...

      Supprimer
    4. Les murs du rêve explosent quand on réalise qu'il s'agit d'un rêve, on ne les fait pas exploser consciemment (du moins tel que c'est décrit dans le film)…

      Rien ne colle vraiment dans l'affaire UMMO, c'est ça qui est génial en un sens, c'est une somme de paradoxes et de forces qui s’annulent les unes les autres. Trancher l'affaire UMMO c'est un peu comme essayer de trancher un liquide au couteau, ça marche pas, on y arrive jamais, c'est « pas fait pour ». Semble qu'il faille en passer par des méthodes plus subtiles et patientes que l'action mécanique pure et dure… Une forme de distillation par exemple. Un procédé alchimique étrange, comme le faisaient certains de nos aïeux. Un procédé qui nous transforme en même temps que nous tentons de transformer ce qu'on manipule. Elles sont peut-être un peu « vivantes » ces lettres, j'aime bien l'image qu'avait trouvé Vadeker : http://vadeker.net/beyond/message/papermonster.jpg (http://vadeker.net/beyond/message/paper_monster.html)

      Supprimer
    5. Pas facile à dompter ce monstre de papier ! Cette illustration convient à merveille.
      Finalement, les lettres seraient-elles une sorte d'athanor ?
      Mais que serait donc la pierre philosophale ? La modification subtile de nos cerveaux ? L'accès aux univers parallèles ?
      Les lettres séduisent les grands rêveurs, dont je suis.
      Mais,certains ont fait le grand saut, à partir du moment où l'affaire a touché leur vie quotidienne.

      Supprimer
  5. J'aime à croire que les lettres ummites, et finalement tout le dossier, sont effectivement des sortes d'athanor dont l'objectif est la modification subtile peut-être pas de nos cerveau, mais en tous cas de notre manière de penser (ça revient un peu au même, mais bon). Au fond, les lettres (et le dossier) ummites résistent à n'importe quelle analyse de type "réductionniste" et ont tendance à habituer à l'hypercomplexité, l'hémisphère gauche est en quelque sorte obligé de "rendre les armes", de "capituler" face au monstre et de demander de l'aide à l'hémisphère droit... Du moins ça se passe à mon avis comme ça si on fait « chauffer les circuits » jusqu'au « point de fusion ».

    C'est une sorte de « piège » à hémisphère gauche… Le chaland attiré par l'analyse « reductionniste » se plonge dans la complexité, pour, soi finir par s'enfuir (classer le dossier en « supercherie ») soit pour finir par boire la tasse… et apprendre à nager.

    Il devrait être indiqué en préambulaire des lettres « nul n'entre ici s'il n'a pas deux hémisphères cérébraux ». https://www.youtube.com/watch?v=P_02QGsHzEQ

    J'aime à le croire, mais c'est peut-être de la pure projection...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'image du réseau de connexions en train de se développer est séduisante. Elle peut s'appliquer aussi bien au développement des connexions neuronales qu'à celui d'une sorte de conscience globale.

      Pour en revenir à l'idée du développement de l'hémisphère droit ou tout du moins des capacités que l'on associe couramment à chaque hémisphère (même si pour les neurologues, c'est trop simpliste), on pourrait se demander si ce n'est pas un des points communs entre tous ceux qui plongent dans le dossier au risque de s'y noyer.

      Prenons JP Petit, c'est un scientifique avec une attirance pour le domaine artistique. Il ne s'est pas lancé dans ses BD pour rien.
      Pour moi, je crois que ça se devine clairement aussi.
      L'anonyme qui commente beaucoup ce blog, lui, est porté sur le domaine musical.

      Pourquoi ? Pas parce qu'on s'adonne à un loisir artistique. Il me semble qu'il faut surtout avoir l'habitude de recourir à l'intuition, à des modes de pensée non linéaires.
      J'ai eu une fois en rêve la solution visuelle d'un devoir de maths. J'ai pu ENSUITE reconstruire le raisonnement qui amenait à cette solution.
      Mais comme vous dites, c'est peut-être de la pure projection. ^^

      Supprimer
    2. Je pense que c'est un "topic" de l'affaire UMMO, mais aussi de l'ufologie en général, et même de tout le reste.

      Au fond, ceux qui "avancent" sont ceux qui s’aventurent au delà de ce qu'on peut qualifier (à tort) de rationalité. "Rationnalité" qui n'est, la plupart du temps, qu'un socle de connaissances acquises, de préjugés et de postulats qu'on s'efforce de maintenir en place, souvent dans le seul objectif inconscient de rester conforme à la norme (la norme étant TF1, ou Courrier International selon votre niveau culturel)...

      Le "conspirationnisme" c'est le même problème... Qu'on parle d'OVNI, ou qu'on explique aux gens que le monde est victime d'un complot ourdi par des cramés de la cervelle, on récupère exactement les mêmes "blocages", les mêmes "scepticismes", les mêmes "moqueries". Et même parmi les chercheurs de soucoup volante ou les gens un peu aventureux, il est étonnant de voir parfois une volonté de tout ramener à une sorte de terrestrialité… C'est assez amusant par exemple de voir des gens supposer que les OVNI sont des « drones secrets » et que les crops circles sont des « tests militaires »… Les militaires ayant autre chose à foutre que jouer les artistes au yeux de tous et n'ayant pas pour habitude de tester leurs prototypes secrets déguisés en sapin de noël au dessus des populations… (Bon, ces théories sont en perte de vitesse, mais un moment c'était la mode).

      Quand on étudie un peu tout ça, la relation hémisphère gauche / hémisphère droit (même dans l'approche symbolique) et "logique tétravalente" apparaît assez évident... Oui l'humanité a "besoin" de logique tetravalente, du moins, au moins trivalente. Non pas pour découvrir les secrets de l'I.A ou une théorie scientifique révolutionnaire, mais pour raisonner correctement tout simplement et arrêter de se fracasser systématiquement sur les écueils de sa logique "soustractive" et "borgne".

      Supprimer
    3. > Oui l'humanité a "besoin" de logique tetravalente, du moins, au moins trivalente.

      Qui est ou quels sont les professeurs ? On rejoint l'idée du "collège invisible" de Jacques Vallée.

      Supprimer
    4. C'est à dire, qui sont les professeurs ? Quel rapport avec le collège invisible/Jacques Vallée ?

      Supprimer
    5. Jacques Vallée fait partie de ces ufologues, qui sans renier les côtés tôles et boulons, imagine que "quelque chose" contrôle le développement de notre humanité depuis la nuit des temps.
      Il voit un lien entre les OVNIs, les apparitions mariales, les éléments du folklore tels que fées, lutins, etc.

      Mais à la question de connaître l'identité des professeurs (en supposant que cette question ait un sens), pas de réponse.

      Supprimer
    6. Ca, il y'a un lien évident entre les OVNI et les "éléments du folklore" comme vous dites... Quand à savoir qui sont L'archange Gabriel, Queztalcoatl, les Kachina et Yavhé, je doute fort qu'une réponse unique soit suffisante, et encore moins que le terme de "professeur" soit systématiquement applicable... Comme l'autre 11.4.17M disait dans l'affaire SBF "Il y a eu des precedents historiques qui ont provoque de graves perturbations"... haha ! tu m'étonne... https://youtu.be/LPQeBckedvw?t=1m20s

      Supprimer
    7. Vu sous cet angle, quand je parlais de rats de laboratoire, j'étais plutôt optimiste !

      Supprimer
    8. Oui, "rat de laboratoire" c'est peut-être le moins pire qui puisse nous arriver :) Les "néoévemheristes" classiques (lui là: http://cdn.meme.am/instances/500x/33289470.jpg ) parlent toujours du coté positif des choses, édulcorent tout, ils vous présentent ces "visiteurs du passé" comme de charmants enseignants super-savants venant apporter sagesse à l'humanité... mais faut lire les textes... l'histoire c'est pas vraiment Le Monde de Narnia, c'est plus ça: https://www.youtube.com/watch?v=NAPSTcKhtxM (et ça c'est un film tout public)

      Supprimer
    9. Globalement, il faut reconnaître que les sacrifices sanglants ne sont pas en faveur des thèses de M. cheveux en pétard.
      Si je devais souscrire à l'idée générale d'une manipulation, d'un contrôle, je verrais plutôt les deux tendances s'affronter, la vieille dynamique du yin et du yang, du bien et du mal.

      PS : je viens de me créer un compte Twitter. Pour suivre ce qui se passe plus facilement.

      Supprimer
  6. Non non c 'est aussi ce que je pense, en gros, mais sans avoir été chercher cette excellente idée des deux hémisphères.

    Mais enfin je vois ce que tu veux dire..

    Certains en effet ont fait le grand sot, un peu par hasard, un peu par gout de la recherche de terrain, en effet.

    J'ai traversé des épisodes dépressifs (liés au sentiment de l'exo-ethnocide, réellement ressenti pour ma part et contrairement à des gens qui "intellectualisent" le concept, sans en ressentir vraiment les effets).

    C'est peut être ça que vous appelez "le grand saut". Et maintenant je m'accroche à mon rève.. que voulez vous, je suis un réveur.. un poète ? surement pas. Et pour être tout à fait objectif je dirais que ce ne sont pas les lettres qui ont changé ma vie.. Elles ont certainement fonctionné comme le décrit Sedenion, mais il y'a eu d'autres délires qui ont suivi.
    Ceux là m'ont "entamé", oui. Et je n'en regrette pas une seconde. Et c'est bien pire que ça :).
    (mais je revendique mon statut de "privilégié" sinon je ne serais pas objectif..)

    (et comme j'ai la flemme de finir cette track, je viens buller sur fef, ah mais que c'est donc mal, tiens..)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que j'appelle le grand saut, ce n'est pas seulement le fait que l'engagement personnel dans l'étude de l'affaire peut empêcher tout retour en arrière (jusqu'ici on est dans le cas du "grand sot"), c'est aussi l'irruption de Ummo dans la vie de tous les jours.

      JPP raconte par exemple que son ordinateur a été piraté, qu'il a eu une visite nocturne, de curieuses traces sur le corps et bien sûr, il a reçu des courriers...
      Donc là, il a fait le grand saut, un pas dans la 4ème dimension.

      Supprimer
  7. Bah ouais, mais c'est plus amusant de faire ce famous pas dans la 4eme dimension que de passer son temps à lire et relire les courriers quoi que cela aie son charme.

    Pour certains lecteurs d'ailleurs il y'a certainement "en toile de fond" l'espoir de faire ce petit pas de coté... Certains doivent rêver très fort d'un contact.. rapproché..

    Pour moi je reste serin (cui cui) et attend de voir ce qui peut se passer, ou pas. Je ne fais que de me baser sur mes hypothèses de travail, certes pour moi assez abouties, mais enfin, tout le monde peut bien se tromper également..

    Enfin comme le disais William Legrand, le héros du "scarabee d'Or" la nouvelle d'edgar Poe narrant la recherche du trésor du capitaine Kidd

    "Avançons, et puis , nous verrons bien ! "

    :)

    Tiens il parait qu'un type à découvert le VRAI trésor du VRAI captain' Kidd, le gars à repéché un gros lingot d'argent. Pour le moment ils se demandent si c'est bien le bateau du pirate.

    (c'est dans Le Monde, c'est du sérieux ...)

    http://www.lemonde.fr/archeologie/article/2015/05/08/le-tresor-du-captaine-kidd-decouvert-a-nbsp-madagascar-nbsp_4629987_1650751.html

    RépondreSupprimer
  8. et d'un autre coté je n'ai pas l'impression d'être un névrosé obsessionnel de la logique tétravalente, des ibozoo Ouu , ni du waam waam ou de oumm woa ...
    Mais un éventuel contact pourrait s'avérer tout de même sympa, non ?
    :)
    A moins que le "contacté" ne s'enfuie en courant.. Il parait que c'est un "tropisme" chez nous autres.. Le refus de l'étrangeté de l' alien..

    En ce qui concerne jpp, il y'a sans doute à en prendre et à en laisser.. Tout le monde peut être sujet à des "bouffées délirantes". Il avait d'ailleurs reçu des courriers d'un certain "Oaxiboo" si je ne m'abuse.

    Je suis retombé récemment sur un passage d'un de ses livres qui m'a fait "tilt". Encore une éngime. Il évoquait le fait qu'une lettre annonçait qu'un message allait être envoyé dans la bande des 21 cm.. Et il raconte qu'était copain avec un gars du radio télescope de Nançay, il avait réuiss a faire pointer ce dernier dans la direction d'ou (selon le courrier ummite) devait provenir ce message radio. Evidemment, le jour dit, pas plus de message que de beurre en broche.

    Cependant, cette idée du "message dans la bande des 21 cm " à fait du chemin dans ma tête. Et je suis certain que , finalement, ce message est bien arrivé. Mais peut être pas sous la forme dans laquelle on s'y attendait.

    :)

    Cherchez, et vous trouverez ! La carte n'est pas le territoire ...

    Je vais faire un tour à vélo il fait encore beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On trouvera quoi ? un lingot d'argent de 50 kg ? :):):)

      Supprimer
  9. Réponses
    1. A ceux qui se demandent ce que viennent faire ces interjections en guise de commentaire, sachez que c'est probablement le moyen que cet anonyme a trouvé pour se faire reconnaître (au cas où je ne serais pas très réveillée) sachant qu'il a posté un autre commentaire plus fourni sur un autre billet.

      Supprimer



N'hésitez pas à poser vos questions ou à donner votre avis ! Si le cadre de saisie ne s'affiche pas, assurez vous que vous avez activé le javascript sous votre navigateur.

Les commentaires sont modérés et ne sont donc pas publiés de suite... Mais ne vous inquiétez pas, tous ceux respectant le cadre légal de publication sur le net, la bienséance et la politesse seront mis en ligne. Sauf le SPAM, et les commentaires anonymes ne précisant pas de pseudo...
ATTENTION : Si vous postez en anonyme, précisez au début du commentaire votre pseudo !